Le Hajj sera dorénavant un Green Hajj selon les autorités saoudiennes

Connaissant très bien l’addiction de l’Arabie Saoudite au plastique et aux emballages en tous genres et en voyant cette info j’ai presque cru au hoax 🙂 mais non, c’est officiellement annoncé : Al hamdoulillah, la saison du pèlerinage sera à partir de ce Hajj 2019 sous le signe du Green Hajj.

S’est déroulée, en effet, il y a quelques jours une réunion à Makkah regroupant des représentants de la municipalité de la ville, du ministère du Hajj et celui de l’écologie pour discuter des modalités de la mise en place du projet « Green Hajj ».

Les débuts du projet

Le projet « Green Hajj » a démarré lors de la saison 2011 (même si personne n’en a entendu parler ^^) avec l’installation, dans 3 campements à Mina, d’un système de tri en séparant le plastique du reste des déchets.

Exemple de conteneurs de tri à Mina

En 2016, le programme comprenait un meilleur tri et des actions pour réduire les déchets produits (toujours dans 3 campements à Mina).

Ces 2 premières étapes ont permis de tester « grandeur nature » quelques solutions techniques mais aussi la réceptivité des sociétés gestionnaires des campements et celle des pèlerins à de telles initiatives. Comme les résultats étaient concluants alors commencera cette année la phase de la généralisation du programme.

Exemple de poubelles de tri dans les tentes à Mina

À partir de ce Hajj 2019 (1440H)

Dès cette année plusieurs campements (comprenez par là sociétés gestionnaires) rejoindront le programme du « Green Hajj », le but étant de rendre la démarche obligatoire pour tout le monde au fur et à mesure des années.

Les déchets en plastique : le point noir du Hajj

Pendant 2 années de suite (2017 et 2018) a été mené une étude centrée sur les déchets produits durant la saison du Hajj.

Tous les ans 70 millions de bouteilles d’eau en plastique sont consommées durant le Hajj

Réduire la consommation d’eau en bouteilles sera, naturellement donc, l’une des mesures phares du projet, et pour cela 4 initiatives seront déployées :

  1. Rénover les fontaines d’eau déjà existantes et les équiper avec des détecteurs de mouvement pour diminuer les quantités d’eau perdues
  2. Augmenter considérablement le nombre de fontaines à eau (à Mina, Mouzdalifa, Arafat mais aussi toutes les voies pédestres qu’empruntent les pèlerins)
  3. Offrir une gourde isotherme en aluminium à chaque pèlerin dans la fameuse boîte Hajj Gift que nous recevons tous à notre arrivée 🙂
  4. Et par conséquent diminuer les distributions d’eau en bouteilles que ce soit dans les campements, ou sur les différents trajets du pèlerin

Si cela venait à se concrétiser vraiment, ce que je souhaite du fond du coeur, ce sera un énorme pas en avant al hamdoulillah.

Qu’Allah permette à toutes ces mesures de voir le jour rapidement, qu’elles puissent se généraliser. D’autres problèmes écologiques sont à régler (comme l’usage des gobelets aux harams à la Mecque et Médine), mais ce qui est sur le point d’avoir lieu est un excellent début dans la bonne direction inchaAllah.

À propos de gobelets 🙂 et si vous me lisez sur le blog vous savez que nous avions lancé, en 2012, l’opération Zéro Gobelets au Hajj et à la Omra, et que l’un de nos voeux était spécifiquement l’augmentation des fontaines d’eau et la distribution de gourdes aux pèlerins 🙂

J’expliquais dans le précédent article que :

  • On veut instaurer et initier cette prise de conscience et sa concrétisation en actes au sein de la Oumma, d’abord francophone parmi ceux qui nous suivent, puis le reste de la Oumma inchaAllah.
  • On croit en une démarche responsable des musulmans et qu’il fallait peut-être juste un élément déclencheur, espérant que notre démarche soit cet élément inchaAllah
  • On n’a rien à perdre, tout à y gagner, si ça se généralise tant mieux, sinon, nous on aura fait ce qu’Allah attend de nous à savoir : ne pas gaspiller

Bon Hajj et Bonne Omra eco-responsables à tous 🙂

Crédit : Le magazine du mois de Rabi’ Al Awwal du ministère du Hajj



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos voyages de Hajj et Omra.

Un commentaire

  • Nani

    As salam alaykum wa rahmatullah

    Alhamdulillah Si nous voulons changer dans le bon sens, je crois fermement qu’Allah nous soutiendra.

    J’avais noté au hajj 2018 une super massive utilisation des bouteilles plastiques. Al hamdulillah ma soeur m’avait acheté une gourde pliable -c’est un must have.

    Il y a Valley Ranch Islamic Masjid au Texas qui a adopté la même démarche pour sa communauté. Les bouteilles vendues presque rien avec la mise à disposition de fontaines et une bonne communication. Mais l’effort à cette échelle là n’est bien entendu pas le même. L’idée du don de la bouteille en aluminium n’est pas mauvaise du tout, en espérant qu’elle ne glisse pas sous les vêtements dès le premier déballage de la valise 🙂

    Sur le parcours aller-retour vers les jamarats, j’ai été bluffée par la quantité de bouteilles au sol sachant que n’importe qui peut trébucher dessus et c’est parti pour l’horreur que Dieu nous en préserve. Heureusement il y a des agents qui essaient de collecter les déchets au fur et à mesure.

    Lorsqu’on revenait de Mina, j’avais été horrifiée à la vue du spectacle offert par Muzdalifah. Il y a avait justement une patrouille de voitures avec des officiels qui semblaient évaluer les dégâts de notre passage. Les bouteilles plastiques pavaient littéralement le sol, et il n’y avait pas un seul centimètre carré non couvert.

    Je me suis donc posée la question de savoir où était réellement notre adab et notre ihsan si les lieux que nous chérissons le plus ressemblent à des champs de batailles après notre départ.

    Il doit avoir un projet séparé de sensibilisation et d’éducation des hujjajs.

    Khayr in shaa’ Allah 🙂

    Ma salama

Laisser un commentaire