Jour 10 : Le voyage retour + bilan de l’opération zéro gobelets

Tout le monde est à la réception de l’hôtel, nous avons transpiré quelque chose de puissant pour descendre toutes nos affaires, surtout que cela s’est fait dans la foulée derrière le Tawaf d’Adieu pour certains, qui lui même venait juste après l’escalade de Jabal An-nour, bref, physiquement c’était bien dense 🙂

C’est bien la première fois que le bus n’est pas à l’heure, le rdv était fixé à 22h, pourtant à 23h il n’était toujours pas là. Pendant cette heure d’attente j’ai appelé plusieurs fois mon interlocuteur saoudien qui était, comme moi, étonné de savoir que le bus n’était toujours pas là. A son arrivée, le chargement des affaires et la montée à bord n’ont pris qu’une quinzaine de minutes. Avec du recul je me dis que s’il était venu à 22h, et bien ça nous aurait quand même pris facilement une heure 🙂

De mémoire, c’est bien la première fois où je quitte un hôtel à Médine ou à la Mecque sans qu’aucun employé ne se manifeste pour proposer son « aide », ni pour la descente des affaires à la réception ni pour le chargement dans le bus o_O. Bon ben nous avons tout fait tous seuls comme des grands, et tout le monde s’y est mis, grands comme petits, hommes comme femmes. D’ailleurs un homme mecquois présent m’a même fait la remarque suivante : « machaAllah votre groupe, pas de fainéants, tout le monde bosse même les femmes, ça change des gens du golfe qui, pour se verser un un verre d’eau, font appel à des ouvriers ».

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Jeddah aux environs de 01h15 (notre vol est programmé pour 06h15), l’enregistrement n’est pas encore ouvert, le temps de s’installer dans un coin, de remettre son passeport à chacun et voilà qu’un saoudien me demande ce qu’on faisait là alors que le vol pour Amman est déjà ouvert.

Allez hop, direction les salles d’enregistrement, et là, on se fait bloquer par un agent de sécurité qui nous certifie (c’était bien vrai) que l’enregistrement n’est pas encore ouvert, gêné de nous voir avec des enfants en bas âge, et après lui avoir fait comprendre que nous étions bien installés et que c’est un saoudien qui nous a demandé de venir, il a en quelques sortes provoqué l’ouverture de l’enregistrement du vol.

Nous sommes donc les premiers passagers à nous enregistrer, il devait être 02h, génial, car qui dit enregistrement tôt dit possibilité de dormir un peu avant al fajr.

Et ben non, ça ne s’est pas passé comme on l’aurait souhaité 🙂

2 incidents ont fait que le dernier passager parmi nous à s’enregistrer n’a pu le faire qu’à 04h40, après al fajr carrément.

jeddah_aeroport

 L’interminable enregistrement du vol Jeddah ==> Amman

Il y a eu un bug informatique qui faisait que pas mal d’enfants n’étaient plus sur la liste des passagers. Par exemple, un couple avec 2 enfants se voyaient remettre 3 cartes d’embarquement au lieu de 4, et ça prenait un temps fou pour résoudre cela. Heureusement que l’on avait sur nous les billets électroniques imprimés « preuve irréfutable » de notre présence sur ce vol. Et multipliez ce temps fou par le nombre d’enfants concernés et ça vous donne un enregistrement en plus de 3h et demi alors qu’en temps normal ça pouvait prendre à peine 1h. Morale de l’histoire : munissez-vous TOUJOURS de preuves papier de vos billets, de vos réservations …

Ça, c’était la première raison pour laquelle l’enregistrement était long, tout le monde s’était enregistré, tout le monde sauf 2 frères, et c’est la 2ème raison pour laquelle l’enregistrement a duré longtemps.

La 2ème raison est que, je ne voulais pas vous en parler avant car je ne savais pas comment ça allait finir lol, un frère parmi nous avait oublié sa carte de séjour en France (passeport algérien), on a découvert ça en Allemagne à l’aller. Quitter l’union européenne sans ses justificatifs de résidence ne pose pas de problèmes, revenir en Europe sans ses papiers est tout simplement pas possible (dans des conditions normales). En arrivant en Arabie-Saoudite nous avons déclenché l’opération récupération de la carte de séjour du frère, j’ai fini par obtenir le nom et l’adresse d’un contact à Djeddah à qui la famille restée en France devait envoyer en Express ladite carte de séjour. Problème est que l’on était supposé la recevoir à Makkah, pas de souci, le saoudien m’a assuré qu’il allait me la remettre directement à l’aéroport, d’ailleurs en descendant de la grotte de Hira il m’a bien affirmé qu’il allait être là vers 01h.

Le problème c’est quoi ? C’est qu’à 03h il n’était toujours pas là, à 04h toujours pas là et le frère s’est fait, purement et simplement, refuser l’enregistrement sans sa carte de séjour, tu ne peux pas prendre un vol vers l’union européenne si tu ne peux pas justifier ta résidence dans un pays de l’espace Schengen. Et à chaque fois que je l’appelle il me rassure en me disant je t’envoie quelqu’un ne t’inquiète pas, ne pas m’inquiéter je veux bien sauf que là il est 04h30 et l’enregistrement ferme à 05h, ce qui veut tout simplement dire que le frère ne peut pas prendre ce vol.

Le plan B c’est quoi ? même un plan F j’en étais preneur. Le plan B c’est qu’il prenne un autre vol retour le temps de récupérer sa carte de séjour, cela lui aurait coûté un petit 450€. Sincèrement lorsque vous vous retrouvez dans des galères pareilles, l’argent est le dernier de vos soucis car même si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours en avoir.

A 04h35 je vais voir le frère et lui dis : t’as bu Zamzam avec l’intention de te sortir de cette galère ?

Le frère : non

Moi : écoute, je te conseille de le faire là maintenant, sincèrement, dans le monde des causes directes, il n’y a rien à faire, ta carte de séjour est bien ici à Djeddah, celui qui doit me la ramener m’a bien affirmé qu’il allait le faire, l’enregistrement ferme dans moins d’une demi-heure et on ne peut absolument rien faire d’autre à part nous retourner vers Allah en usant de Zamzam.

Suite à quoi le frère a sorti une petite bouteille qu’il avait sur lui, en a bu, et devinez ce qui s’est passé à l’instant même où il a fini de boire ? Vous le savez, c’est facile lol, mon téléphone sonne et c’était le saoudien à l’entrée de l’aéroport avec la carte de séjour 😉

Pourquoi on ne l’a pas fait plus tôt ? on aurait évité tout ce stresse de plus de 03h, vous vous posez peut-être la question. La réponse est simple, on a déjà bu Zamzam avec l’intention que le frère récupère sa carte de séjour au plus vite, et ce, depuis Médine carrément, les derniers jours on a multiplié les dou3as dans ce sens, et plus on se rapprochait du jour du départ plus nos dou3as s’accentuaient mais admettez la chose suivante. Admettez que la sincérité, la certitude et l’intensité de notre dévouement envers Allah sont plus fortes en situation de grande détresse qu’en situation de tranquillité. Lorsque les portes des causes sont toujours en voie d’exploration, qu’on le veuille ou non, de par notre faiblesse, il y a une grande part en nous même qui compte sur les causes et un peu sur Allah, lorsque les portes des causes se referment toutes, il ne reste plus qu’Allah sur qui compter et à ce moment là, notre servitude est plus intense. A J-10 ça allait, on pouvait toujours espérer récupérer la carte de séjour par le biais des causes, à J-1 ça commençait à se serrer lol, mais alors à 35min de l’échéance c’était chaud chaud 🙂

Morale de l’histoire, si vous n’êtes pas détenteurs d’une nationalité européenne, vérifiez systématiquement que vous avez bien vos titres de séjours sur vous. Le problème ne se pose absolument pas pour les citoyens européens car leurs passeports européens suffisent.

Finalement j’ai passé les portiques à 05h10, prière du Fajr et embarquement immédiat pour Amman.

jeddah_amman

Sur le tarmac de l’aéroport de Jeddah, montée à bord du vol Jeddah ==> Amman

Inutile de préciser à quel point nous étions toutes et tous extrêmement fatigués et sous nuit blanche, cela explique à quel point on n’a presque rien vu de ce vol Jeddah ==> Amman.

A titre d’info, et pour mesurer l’état de fatigue, sachez que j’ai raté, pour la première fois de ma vie, le décollage lol, je ne me souvenais vraiment de rien si ce n’est le fait que j’ai attaché ma ceinture et puis le néant total :). J’ai ensuite ouvert les yeux au moment du passage des plateaux repas (rien d’intéressant comme d’hab avec la Royal Jordanian) puis une nouvelle fois le néant jusqu’à l’atterrissage à Amman. Et mes compagnons de voyage ? Certains ont rendu l’âme avant le décollage et l’ont récupérée après l’atterrissage 😉 d’autres étaient dans le même cas que moi (à savoir : yeux ouverts au moment du repas).

Cette fois-ci l’escale à Amman n’est que de 2h, entre la descente de l’avion, le passage une nouvelle fois aux portiques disons qu’il ne restait plus qu’une petite heure. C’était assez pour sortir les sandwichs à 2 ryals que j’avais pris la veille, et vu le repas du 1er vol ce n’était vraiment pas de refus 😀

amman_frankfurtPendant cette escale y a eu, vite fait, un petit moment de panique suite à la « disparition » de l’un de nos enfants. Je comprends l’affolement des parents, surtout de la maman même si personnellement j’étais très objectif sur ce coup là. Nous sommes en zone de transit fermée, cela veut dire que l’enfant n’a nulle part où aller, il est forcément ici dans la même zone que nous, c’est déjà rassurant, et puis vous connaissez la suite, Zamzam bien sûr 🙂

Les parents sont partis signaler la disparition de l’enfant aux agents de sécurité qui ont lancé un appel et un avis de recherche. lorsque les parents nous ont rejoint, l’enfant était assis à côté de moi puisque entre temps on l’avait déjà retrouvé 🙂 Morale de l’histoire : toujours tenir ses gosses et toujours avoir une bouteille de Zamzam à proximité 😉

Ce 2ème vol (Amman ==> Frankfurt) ressemblait au premier comme 2 gouttes d’eau à la différence que j’étais « encore » réveillé au moment du décollage. Sinon, je ne me souviens pas de grand chose (à part le moment du repas et l’atterrissage). Et c’était pareil pour une bonne partie d’entre nous.

Nous sommes, Al hamdoulillah, bien arrivés à Frankfurt, nos bagages étaient là, nos bidons de Zamzam aussi et nous avons pu regagner nos véhicules laissés dans différents parkings tout autour de l’aéroport.

Vous savez quoi ? Une question me travaillait l’esprit dès notre arrivée à l’aéroport. MAIS COMMENT ALLONS NOUS POUVOIR RENTRER  UCKANGE ? Nos paupières étaient tellement lourdes que c’était vraiment chaud de rouler dans ces conditions.

Dans le véhicule où je me trouvais c’était simple, on dormait tous sauf le conducteur. Enfin, sauf le conducteur tout au début mdr car même lui a commencé à somnoler sur la route jusqu’à ce qu’il décide de s’arrêter car il n’en pouvait plus. Heureusement que j’avais pu dormir facilement une petite heure pour pouvoir reprendre le volant. Plus tard j’ai appris que des frères s’étaient carrément arrêtés pour dormir un peu dans une aire de repos avant de reprendre la route. Sinon, et dans l’ensemble, dans les autres véhicules tout le monde, ou presque, dormait à part les conducteurs 🙂

Comme notre Omra était une Omra quasiment familiale, tout le monde était invité à faire acte de présence chez moi pour le goûter du retour. Et là une surprise nous attendait 🙂

gateau_autourdelislam_by_mona

Gâteau au chocolat à l’image de la Omra 2014 Autourdelislam 🙂 (réalisé par notre soeur By Mona

D’habitude vous essayez de garder longtemps vos invités, aujourd’hui je ne pouvais pas le faire car tout le monde s’impatientait de rentrer chez soi et retrouver ses proches, et contre ça, je ne pouvais rien faire 🙂

Tout le monde sauf la bande à Villeneuve-sur-Lot, eux avaient l’obligation de rester chez moi encore 2 jours supplémentaires. Ah oui sachez le, si vous venez en Omra avec nous et que vous venez de loin, vous dormez chez nous avant et après la Omra, vous aurez même droit à de la cuisine indienne, asiatique et bien sûr marocaine avec 🙂 (la bande à Villeneuve venez témoigner lol).

Nous voici à la fin de cette Omra Lorraine, ça parle déjà de celle du mois de Décembre inchaAllah (certains ont commencé à en parler alors qu’on était encore à Makkah 🙂 ), qu’Allah nous la facilite comme il nous a facilité les 2 précédentes.

J’espère que ces récits ont, au moins, pu vous donner envie de sauter le pas et de vous rendre en Omra, particulièrement avec vos enfants si vous en avez. Un tel voyage paraît délicat voire difficile avec des enfants en bas âge mais il n’en est rien, les enfants ont largement leur place en Omra, pendant cette Omra ils représentaient le tiers de l’effectif.

Qu’Allah nous, vous, permette de fouler le sol des deux nobles terres que sont Médine et la Mecque, qu’Il nous accorde de nobles intentions et qu’Il nous accorde sincérité et endurance.

Je ne peux terminer ces récits sans revenir avec vous sur notre projet Zéro Gobelets histoire d’en faire un peu le bilan.

Résultats du défi

enfants_zamzam_zero_gobeletsAlors je n’ai pas les chiffres pour tout le monde, je partage avec vous ici les données que j’ai pu recueillir.

Avant cela j’aimerais faire avec vous un état des lieux FLIPPANT. A l’intérieur du Haram (que ce soit à Médine ou à la Mecque) il y a des employés dont le travail consiste à assurer, tout au long de la journée, l’approvisionnement en gobelets en plastique. Nous avons demandé à l’un des employés combien de gobelets il mettait par jour, la réponse fut : 400 cartons de 2000 gobelets chacun.

800 000 gobelets par jour et par employé

Sachant que chaque employé s’occupe d’un seul secteur de la mosquée, on s’est amusé à compter le nombre d’employés affectés aux gobelets, franchement on n’a pas pu le faire, sur seulement une quinzaine de mètres il y avait déjà 3 employés.

Sachant également qu’il y a minimum 2 équipes qui se relayent pour assurer l’approvisionnement en gobelets, on peut dire la chose suivante :

Chaque secteur Zamzam connait 2 employés qui remplissent chacun 800 000 gobelets par jour, cela nous donne :

1 600 000 gobelets par jour et par secteur

Des secteurs de Zamzam y en a des dizaines au Haram, rien que si l’on considère 10 secteurs cela nous fait arriver très vite à :

16 millions de gobelets consommés par jour sur 10 secteurs de Zamzam seulement à Médine

Sachant que ces chiffres concernaient Médine et qu’à la Mecque ça ne peut être que bien plus que cela, et sachant qu’il y a des dizaines de coin Zamzam et sachant que l’on était en Hors-saison et qu’au Hajj et pendant Ramadane ça doit être bien pire, comprenez qu’on arrive à des centaines de millions de gobelets consommés par jour sur l’ensemble des 2 mosquées sacrées.

Y a de quoi halluciner ou pas ?

Notre volonté de réduire notre consommation en gobelets part de cet affreux constat. En moyenne un pèlerin consomme une bonne dizaine de gobelets par jour.

Les chiffres dont je dispose concernent 23 personnes, la consommation totale de ces 23 personnes est de : 112 gobelets. Si l’on se réfère à la moyenne de 10 gobelets par jour et par pèlerin nous sommes supposés avoir consommé 23 x 10 gobelets x 10 jours = 2300 gobelets.

Nous avons donc réduit notre consommation

d’un peu plus de 95% 

Sachant aussi que 8 personnes sur les 23 n’ont consommé AUCUN gobelet.

C’est plus qu’encourageant, c’est même extraordinaire pour des gens qui, une semaine avant le départ, ne savaient pas qu’ils allaient prendre part à ce défi. J’espère de tout cœur que cela servira d’exemple à tous les futurs pèlerins, arrêtons ce massacre écologico-économique, nous en sommes responsables et nous allons en rendre des comptes.

C’est une éducation que nous devons acquérir et que nous devons faire acquérir à nos enfants aussi. Vous le voyez sur la photo ci-dessus, nous avons également initié nos enfants à la non utilisation des gobelets jetables, ils étaient tous munis d’une petite bouteille qu’ils remplissaient ou d’un gobelet réutilisable que nous avons pris avec nous de France.

Al hamdoulillah que cette opération ait changé plusieurs choses dans le rapport des frères et soeurs à la consommation vers une démarche plus responsable.

Sur ces résultats prometteurs, je vous souhaite une agréable continuation et vous donne rendez-vous inchaAllah pour la Omra du mois de Décembre 2014.

🙂



12
Poster un Commentaire

11 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Samir

barak Allah o fek Sami merci à toute l’équipe d’autour de l’islam

Yusuf

assalamu aleikum,

Ah oui sachez le, si vous venez en Omra avec nous et que vous venez de loin, vous dormez chez nous avant et après la Omra, vous aurez même droit à de la cuisine indienne, asiatique et bien sûr marocaine avec

et même de la cuisine indo-marocaine lol 🙂

SarahC

Salam aleykoum,
Merci pour tous vos recits, une fois encore.
A qui peut on s’adresser pour des infos sur la omra de decembre 2014?
BarrakALlahu fikoum

Brahim

Assalamou 3alaykoum Je n’avais pas connaissance de l’anecdote du frère et du risque de ne pas embarquer comme j’avais enregistré mes bagages parmi les premiers et j’avais direct tracé vers la salle d’embarquement. Je découvre ça comme tous les autournautes barakaAllahou fik pour ton apport sur les leçons à retenir dans notre relation avec Allah Ta3ala. Au sujet de Zamzam, ma panique a commencé dès l’hôtel quand je cherchais 15 manières différentes de les mettre dans mes sacs de voyage (avec ou sans camouflage etc) et ce stress a duré JUSQU’A ce que je les ai récupéré à Frankfurt. Alhamdoulillah,… Lire la suite »

Hanifa

Salam a3leykom, barakAllah oufik pour ce récit. C’est synonyme à la fois de tristesse car cela marque la fin de Omra; mais aussi beaucoup de joie et de souvenirs d’une Omra exceptionnelle. Au retour de mon Hajj en 2012, à peine arrivé à Uckange je me souviens avoir dit textuellement: mon rêve c’est de faire Omra avec mes enfants. Grâce à autourdelislam, Allah Ta3ala nous a permis de l’exaucer, el hamdoullilah ou choukroulliĺah. Franchement je conseille cette aventure en famille à tous, ne soyez pas frileux par rapport à vos enfants. Je suis allé avec deux enfants en bas âge… Lire la suite »

Barak Allah ofik pour ce partage ! J’espère faire partie du prochain voyageee inchâ Allahamine! Quelle aventure! <3

Et l'histoire avec la carte de séjour et ZamZam sobhanAllah! a retenir!
Pour le défi ! je trouve que c'est le défi du 21éme siécle ! il faut que tout le monde partage cet article!

fouzia

Assalamou’alaykoum,

Ahh enfin le dernier récit, je l’attendais avec impatience.

Allah y jazik pour ces récits fabuleux que tu as partagés avec nous !!!!
Triste que ce soit fini 🙁

Sami


A qui peut on s’adresser pour des infos sur la omra de decembre 2014?
BarrakALlahu fikoum

wa 3alaykoum assalam

Pour l’instant tu peux te renseigner en nous envoyant un mail sur : contact@autourdelislam.fr
Dans quelques semaines je publierai les détails inchaAllah de cette Omra

sara

As salam’aleykoum

Le nombre de gobelets utilisés… subhanAllah c’est énorme!!
En tout cas très bonne idée ce défi 😉

Merci pour les récits, toujours un pincement au coeur quand on arrive à la fin.

Qu’Il nous permette de faire partie des prochains pélerins 🙂

nadia

Selam alaikom, Je pars dans 2 semaines in shaa Allah faire la omra avec mon mari. Tes récits sont une mine d’or. Je suis encore plus impatiente de partir même si avec tes écrits, on a l’impression d’y être. C’est claire que le nombre de gobelets utilisé chaque jour est ENORME! Des mesures à plus grande échelle devraient êtres prises. Quelqu’un l’a déjà suggéré aux responsables saoudiens?? Je pense qu’il s’agit d’une responsabilité des musulmans d’éviter ce gaspillage! En tout cas grâce à toi, j’éviterai les gobelets in shaa Allah. Baraka Allah oufik pour ce partage d’expérience bien écrit et… Lire la suite »

Sami

wa 3alaykoum assalam

Qu’Allah vous facilite votre Omra et l’agrée, je compte sur toi pour convertir ceux de ton entourage au ZERO GOBELETS 🙂

bint ahmad

Je suis retombée « par hasard =) » sur ce récit et je découvre avec stupéfaction (lol) que je n’y avais pas laissé un ptit commentaire! Mieux vaut tard que jamais…;) J’ai sincèrement grandement apprécié cet épisode du retour, à la fois très marrant et trèèès profond, fous rires et… CONSCIENTISATION assurés ! Le gâteau au chocolat by Mona, « à l’image de la Omra 2014 Autourdelislam », donne cruellement ENVIE 🙂 C’est un sujet éminemment important que tu as soulevé à la fin de ce récit, Sami. C’est colossal. Les chiffres sont alarmants effectivement. Ça nous renvoie à nous-mêmes au quotidien, à notre… Lire la suite »