Récit du Hajj : Episode 7

As-salamou 3alaykoum

Nous sommes le 13 Dhoul Hijja et c’est notre dernier jour à Makkah puisqu’on part à Médine demain inchaAllah (demain quand, on n’en sait rien :)).

Souvenez-vous, ce matin on a quitté Mina après y avoir passé 3 jours, après avoir fait la prière de Dohr à la mosquée d’Al Khif (ci-dessous) et accompli le rite des jamarates on devait se rendre à l’hôtel pour 3 choses essentielles en préparation à ce qui nous attendait, à savoir le tawaf et le sa3y du Hajj :

1. Prendre une vraie douche (celles que nous prenions à Mina étaient des fausses :D)

2. Se changer en mettant de beaux habits.

3. Se reposer, ah oui, car la soirée va être, comment dire, un peu particulière sur le plan physique 😉

Récit du Hajj : Episode 7

Mosquée d’Al Khif à Mina (vous voyez le pont des jamarates au fond de l’image)

Il y a des circonstances « particulières » qui ont fait qu’un groupe d’entre nous a déjà fait le tawaf et le sa3y le 11 Dhoul Hijja (on va les appeler le groupe O comme Oualid). Plus ou moins pour les mêmes circonstances « particulières » un autre petit groupe est parti à Makkah pour faire le tawaf et le sa3y le 13 pendant la matinée (on va les appeler le groupe M comme Mourad).

Ce qui fait qu’au final, il restait un dernier groupe (on devait être une bonne douzaine) que l’on va appeler le groupe S comme Sami à qui il manquait encore le tawaf et le sa3y et on devait donc les faire le 13 au soir.

Maintenant vous êtes des habitués ;), vous savez très bien qu’il y a des « sauf que ».

Sauf que le groupe M, pour encore et toujours les mêmes circonstances, n’a pas pu accomplir ses rites. Les pauvres, ils m’ont appelé au Dohr pour me dire :

Groupe M : écoute, on ne peut pas faire le tawaf

Moi : ok, rappelez moi s’il y a du nouveau

Au 3asr :

Groupe M : on peut maintenant faire le tawaf al hamdoulillah mais on préfère désormais le faire avec vous (le groupe S)

Moi : ok pas de souci, attendez nous au QG, vous le ferez avec nous le soir, nous on arrive aux environs de salat al 3icha

De notre côté, nous le groupe S, on a prié al maghrib à notre hôtel (car nous étions loin du haram) et tous, à l’unanimité, étions d’accord pour prendre un taxi et ne pas marcher (vu ce qui nous attendait). Alors là on sort, on arrête le 1er taxi, dès qu’on lui prononce le mot « haram [la mosquée sacrée] » il me dit : moi même si je devais aller au haram, je laisserai ma voiture ici et j’arriverai plus vite à pieds qu’en voiture. Je regarde mon groupe d’un air triste, confus, douloureux même 🙂 et je leur dis :

Moi : Vous avez entendu ? le chauffeur de taxi nous suggère lui même d’y aller à pieds, tellement la route est bloquée

Mon groupe : (on dirait je venais de leur annoncer un décès dans la famille), ben écoute on n’a pas le choix là

Contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre, on a marché super vite sans grande fatigue al hamdoulillah, mais quand même, l’heure d’arrivée qu’on avait annoncée au groupe M était passée de 3h mdr (on avait annoncé 19h et on est arrivé vers les coups de 22h). Les pauvres, ils étaient fatigués de nous attendre. (Rappelons qu’ils sont au haram depuis dohr)

Pendant ce temps là, le groupe O venait d’effectuer le Tawaf d’Adieu et nous donc, (groupes M et S) allions entamer le tawaf et le sa3y du Hajj. Au début on pensait le faire à la terrasse pour éviter l’affluence du bas (autour de la ka3ba), mais lorsqu’on est resté 20 secondes sans pouvoir faire le moindre pas, on s’est dit : laisse tomber, attendre pour attendre on préfère le faire en bas, au moins le tour est moins long ;)). Finalement on l’a vite terminé.

A nous le sa3y maintenant :), au début ça allait, dès qu’on s’arrête à Safa ou à Marwa, je récite les différentes invocations (et comme dab, le groupe répète derrière moi), donc au début ça allait. A partir du troisième trajet j’entendais de moins en moins de voix, mais alors au cinquième je me suis carrément retourné et là je vois quoi ? prenez des cadavres, mettez les debout, forcez les à garder les yeux entre-ouverts, faites leur bouger les lèvres comme s’ils murmuraient quelque chose et vous avez la même vue que moi au moment là 🙂

Je vous promets, les 6ème et 7ème trajets paraissaient longs comme pas possible, une bonne partie d’entre nous dormait presque, d’ailleurs quelqu’un m’a même avoué la chose suivante :

Je ne comprenais rien, je te voyais devant moi (genre 2-3 mètres) et d’un coup t’étais à 20-30 mètres 

mdr

A minuit trente on avait terminé al hamdoulillah, dès qu’on est arrivés à Marwa pour la fin du sa3y, on est tous tombés dans les bras les uns des autres en se félicitant, non pas seulement, d’avoir achevé officiellement les rites du Hajj, mais surtout d’avoir tenu debout 😉

Personnellement je ne tenais plus, par fatigue et parce que je savais que la journée du lendemain n’allait pas nous permettre de nous reposer puisque c’est la journée de départ vers Médine. Et honnêtement mes douleurs à la cuisse étaient présentes, j’ai dû forcer dessus sans me plaindre pour ne pas décourager le reste du groupe. Du coup, je me suis endormi à la terrasse du haram de 00h30 à 02h15 en donnant rdv à mon groupe pour 02h30 histoire d’accomplir, à notre tour, le Tawaf d’Adieu (celui qui marque le départ de Makkah).

Dernière difficulté physique : ce fameux dernier Tawaf. Nous l’avons entamé en bas, autour de la ka3ba, nous y avons même effectué 2 tours entiers, mais ce qui devait arriver arriva :). Au 3ème tour, comment vous dire ça, on dirait que d’un coup le nombre de pèlerins a triplé, ce qui a provoqué de sacrés bonnes pressions. Lorsque j’ai vu que certains parmi nous étaient en manque d’oxygène, nous avons pris la décision de quitter l’esplanade et de finir le tawaf à la terrasse (beaucoup plus long certes, mais espace très bien aéré al hamdoulillah). Nous avons terminé notre tawaf une bonne demi heure avant la prière du sob7, fatigués, lessivés carrément, attristés surtout de quitter Makkah. Désormais, direction l’hôtel pour se reposer et attendre les premiers éléments concernant notre départ pour Médine.

Je vous souhaite une bonne lecture et un bon partage et vous donne rdv pour l’épisode 8 inchaAllah.

ps : désolé de ne pas avoir de photos sur cet épisode, comme vous l’aurez compris, on était très occupé par l’accomplissement des manassiks et c’est très éprouvant physiquement. Allez je vous mets quand même ces deux photos pour que vous compreniez un peu l’avant et l’après Hajj 🙂

Voici à quoi nous ressemblons avant le hajj, nos serviettes d’Ihram sont encore propres, nous sommes remplis de bonne humeur, de joie carrément, notre marche est soutenue etc. lol :

Récit du Hajj : Episode 7

Ici le jour de 3arafa au départ, il est important de préciser qu’il s’agit là du départ 😉

Et voici le « après Hajj », (limite vas-y ne me parlez pas lol) Allah a voulu que les pèlerins goûtent aux deux états : celui de l’effort et celui du repos, c’est aussi ça la magie du Hajj :

Récit du Hajj : Episode 7

 Ici juste après le rite des jamarates le jour de l’aïd (je ne leur ai pas encore dit que 2h de marche nous attendaient là lol)

PRÉ-INSCRIVEZ VOUS POUR LE PROCHAIN HAJJ

bouton-inscription-hajj



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos voyages de Hajj et Omra.

16
Poster un Commentaire

14 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Céline

Membre du groupe O présente au rapport lol

Nous avons mis 3 heures dans un taxi non climatisé pour arriver au haram. Nous étions que 3 passagers (3 fous peut être? lol), c’était du lux pour nous même sans clim 😀

Sami

🙂

fouzia

Quelle sacrée belle aventure ce hajj qui fait rêver !!!

Chips Toune

as salamou alaykoum,

Et bein dit donc je pensais pas que c’était aussi éprouvant physiquement le hajj

Sami

wa 3alaykoum assalam

Cela dépend du type de Hajj que vous envisagez d’effectuer.

Nous avons accompli ce Hajj de cette manière là en toute connaissance de cause (parce que nous y voyons un gain énorme en terme de dépassement de soi et de d’écrasement de l’ego) . D’autres pèlerins procèdent autrement bien entendu.

dalila

salam a3laykoum,
JazakAllahou kayrane de nous faire revivre ces moments extraordinaires. C’est vraiment le cas de le dire, en terme de dépassement de soi et d’écrasement de l’égo, je ne m’en serais jamais cru capable sans cette expérience inoubliable.

Chips Toune

ah d’accord, c’est rassurant

ibrâhîm

barak Allâhou fik sidi hajj aboulqacim :=) j’ai beaucoup aimé ce que tu racontes, très impression les tawaf de minuit ou avant sobh

y’a pas à dire, c’est pas inutile de faire une petite préparation physique de 1 mois avant le hajj….

mona

salam aleykom, je vous remercie pour ce récit, vous m’avez revivre mon hajj (cette année aussi alhamdoulilleh), et du coup, les larmes aux yeux, les sensations fortes refont surface, qu’allah nous accepte parmi les pieux, et qu’il permette à tous les musulmans de vivre le hajj, amin.
j’ai eu à peu près le même parcours que votre groupe, sauf qu’au retour de muzdalifa à mina, nous avons pris un bus (ça nous a permis de dormir un peu), et le tawa fet le sa3y d’elhajj, nous l’avons fait à l’aube du 11 dhul hijja.
on attend l’épisode de médine.
merci encore. salam

Sami

wa 3alaykoum ma soeur mona

Qu’Allah accepte ton hajj.

Non le prochain épisode n’est pas encore celui de Médine lol, c’est celui du jour de départ entre makkah et al madinah, et croyez moi, ce transfert entre les 2 villes mérite à lui seul un épisode mdr

Membre de l’équipe S présente au rapport 🙂 , 1h40 de marche de l’Hôtel au Masjid, lorsque le taximan nous a déconseillé de partir en voiture, il y a eu que des regards, des soupirs, un grand silence…. ma première réaction : non c’est pas possible ! mais quand faut y aller, faut y aller ! sobhanAllah un voyage qui nous pousse à l’extrême. 😀

Sami

Ah oui ouafa, c’est vrai que tu faisais partie du groupe S mdr

Touba

essalam ‘aleykoum , moi aussi je ne pensais pas que c’était aussi éprouvant surtout de lire ça : «  » » prenez des cadavres, mettez les debout, forcez les à garder les yeux entre-ouverts, faites leur bouger les lèvres comme s’ils murmuraient quelque chose et vous avez la même vue que moi au moment là » » » »
ça m’a fait bien rire en tout cas loool ! et louange à Dieu que vous vous en êtes tous bien sorti! bon retour au bercail mes chers frères (et…soeurs ), et qu’Allah vous récompense

Sami

Ãmine.


Touba:

essalam ‘aleykoum , moi aussi je ne pensais pas que c’était aussi éprouvant surtout de lire ça : «  » » prenez des cadavres, mettez les debout, forcez les à garder les yeux entre-ouverts, faites leur bouger les lèvres comme s’ils murmuraient quelque chose et vous avez la même vue que moi au moment là » » » »
ça m’a fait bien rire en tout cas loool ! et louange à Dieu que vous vous en êtes tous bien sorti! bon retour au bercail mes chers frères (et…soeurs ), et qu’Allah vous récompense

Hanifa

Salam a3leykom, un petit clin d’oeil aux personnes qui faisaient partis initialement du groupe O, mais qui à la dernière minute sont partis avec le groupe S avec l’intention de profiter au maximum du Haram avant notre départ demain.

Annissa

Membre du clan S je voudrais revenir sur une chose.
Quand j’ai su qu’on allait faire le trajet à pied,y’a eu comme un feu d’artifice en moi parce que j’ai kiffé à fond ! C’était ma bonne nouvelle de la journée.
J’en avais marre de me taper les taxis,je voulais marcher,me servir de mes jambes,me défouler,faire du sport de n’importe quelle façon,pourvu qu’on bougeait quoi.

D’ailleurs j’ai essayé durant notre sejour à Mekka de monter un groupe pour faire au moins le trajet hotel/mosquée à pied. Pas la peine que je précise que ce fut un echec…ils m’ont tous téje lol