[Omra Déc 2018] : Épisode # 2, séjour à Médine et départ pour la Mecque

Visites à Médine

Nous sommes à Médine depuis seulement 24h et on a cette impression d’y être depuis beaucoup plus longtemps. Si vous êtes déjà allé au Hajj ou en Omra, connaissez-vous également cette impression ?

En tout cas cette 2ème journée est pour nous synonyme de matinée visites.

Voyant que Médine était pas mal vide j’ai préféré commencer par Ouhoud. Et là, c’était soubhanallah très chargé en émotions.

On est resté sur le mont des archers pas loin de 1h30, et franchement j’ai juste pensé à un moment au chauffeur du bus qui devait se poser des questions sur notre retard, sinon je serai bien resté plus longtemps.

En descendant du mont des archers une maman m’a même dit : on aurait voulu ne jamais descendre, et je la comprends amplement.

Sur les personnes présentes avec nous certaines ont déjà vécu Ouhoud avec moi (plus d’une fois même), et toutes me l’ont confirmé, aujourd’hui c’était particulier.

Qu’Allah nous permette de faire des enseignements de cette bataille une priorité dans nos vies, qu’Il nous permette d’honorer comme il se doit ces martyrs qui, par leurs vies, ont payé le prix de notre Islam.

En regagnant le bus on est passé devant quelques vendeurs ici et là et j’étais obligé de vous montrer ça 🙂

Un commentaire ? 🙂

Cette matinée visites s’est terminée par la mosquée des 2 Qiblas et celle de Qouba.

Si vous lisez mes récits ou autres articles sur le blog vous devez savoir que je ne suis pas fan des plans « visites de palmeraie pour y acheter des dattes » pour la simple et bonne raison que je trouve les dattes médiocres par rapport à ce qu’on peut trouver aux alentours du haram (marché des dattes, boutiques spécialisées etc.) et en plus pas forcément moins cher, loin de là même.

Mais ce jour là, le chauffeur de bus (ils me le demandent tous en réalité) m’a demandé si je voulais qu’il nous emmène dans une palmeraie, comme il l’a demandé si gentiment et qu’il avait fait preuve de beaucoup de respect et de politesse envers nous, j’ai accepté sa requête.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que les chauffeurs de bus prennent un petit billet de la part des patrons de palmeraies toutes les fois où ils leur ramèneront des clients, et ce, peu importe si ces derniers achètent ou non.

En gros, dès que le bus arrive et que les pèlerins descendent le chauffeur prend son billet 🙂

Du coup j’ai expliqué ça à tout le groupe, comme quoi on était juste entrain de rendre un service au chauffeur, descendons, entrons dans la boutique, si on trouve vraiment un truc génial on achète, si rien ne nous dit alors ne nous sentons pas obligés d’acheter quoi que ce soit, et c’est exactement ce qu’on a fait :))))

Un truc que j’ai repéré dans la boutique :

Sérieux, vous ne trouverez pas que c’est ridicule ? les gars se sont pris la tête à mettre chaque datte dans un emballage individuel, ce genre de trucs me dépassent vraiment.

Dans l’après midi je marchais côté nord ouest du haram et je suis passé devant un endroit particulier, et soubhanallah, je m’étais déjà dit à plusieurs reprises qu’il fallait que je vous en parle un de ces quatre, et il ne me semble pas l’avoir déjà fait, du coup, je vais vous en parler maintenant 🙂

Saqifat banou Sâ’ida (سقيفة بني ساعدة) ça vous dit quelque chose ?

À cet endroit précis a eu lieu l’un des événements majeurs dans l’histoire de l’Islam 🙂

Ah bon ? et personne ne nous a déjà parlé de ce lieu si proche du haram ? lool, c’est chose faite maintenant.

En fait l’endroit a toujours été fermé, les saoudiens ne l’ont ouvert au public (et encore, personne ou presque n’est au courant) que récemment, et même le panneau que vous voyez sur cette photo n’a été mis que récemment aussi.

Le voici en plus grand (c’est bon vous voyez c’est quoi comme lieu ?)

C’est à cet endroit qu’a eu lieu l’allégeance des compagnons faite à sidna Abou bakr (qu’Allah soit satisfait d’eux tous) après le départ du prophète 3alayhi salam de ce bas monde. C’est ici qu’il (Abou bakr) fut choisi comme calife pour guider et diriger la Oumma.

Il s’agit aujourd’hui d’un petit jardin sympathique, très petit, pas loin de la porte du haram n°15.

Cet endroit appartenait autrefois à une fraction de la tribu des Khazraj (l’une des 2 tribus arabe de Médine avec les Awss), précisément à la famille des Banou Sâ3ida qui a donné son nom à ce lieu.

Sur les 3 photos ci-dessous vous avez quasiment la totalité de la surface.

Préparation au départ à la Mecque

Comme d’habitude, bien qu’on ait abordé tous les aspects importants en amont lors des réunions de préparation en France, on fait toujours une dernière réunion la veille du départ à la Mecque.

Réunion autour de laquelle nous revenons surtout sur les aspects plutôt logistiques liés au départ. Pendant que je faisais une démo de « mise des serviettes d’Ihram » aux frères, je fus interrompu par une maman :

Elle : excuse moi de t’interrompre sami mais on [avec sa fille]  a perdu mon mari au haram, il était juste devant nous avant la prière, et juste après on ne l’a plus revu, et là, ça fait 1h30 qu’on le cherche vainement

Moi : Vous avez bu Zamzam pour ça ?

Elle : Non

Moi : Buvez Zamzam déjà, je finis la démo ihram et on s’en occupe inchaAllah

5 min plus tard

Elle : excuse moi mais là c’est vraiment grave, si ça se trouve il la fait un malaise, il faut vraiment faire quelque chose

Moi : Ok ok, donne moi un peu de Zamzam que je boive également un coup

Elle sans dire un mot (juste son expression faciale de détresse lol) : il est sérieux lui ? je lui dis qu’on a perdu mon mari et qu’il a peut être fait un malaise et lui tape une fixette sur Zamzam ?

Du coup j’ai bu coup de Zamzam et on est parti, avec quelques frères, à la recherche du papa. Un frère l’a trouvé direct (genre au bout de 2 min) 🙂

On a tellement retrouvé de personnes perdues grâce à Zamzam que lorsqu’on me dit un tel n’est toujours pas revenu à l’hôtel ou un truc dans le genre, ma jauge de stress ne bouge même pas en deça de 2/3h 🙂

Départ pour la Mecque

Ayant eu une petite galère au moment du départ on a accumulé presque 1h de retard par rapport à l’heure initiale du départ. Du coup on est arrivé au Miqat (photo ci-dessus) quasiment à l’heure du 3asr.

Habituellement nous faisons un seul arrêt sur la route pour prier et manger un morceau, mais comme nous sommes partis avec du retard, on a du s’arrêter une première fois pour prier (mais tôt pour manger selon le chauffeur mdr) et donc une deuxième fois pour manger, ce qui fait qu’au final, on est arrivé à notre hôtel à Makkah à 21h45 (au lieu de 20h30 comme je l’avais imaginé dans ma tête).

Je tiens à souligner ici un truc vraiment sympa de la part des employés du resto de l’hôtel, alors que le service termine à 22h, ils ont tout laissé sur place parce qu’ils savaient qu’on avait du retard, et on a pu manger jusqu’à 23h.

Le responsable du resto m’a dit on a du appeler en France pour avoir le numéro de téléphone de votre contact à Médine qui nous ont dit que vous étiez en retard et je ne voulais pas que des pèlerins partent au haram faire leur omra le ventre vide 🙂

Al hamdoulillah, nous sommes partis au haram à 00h/00h15 pour accomplir notre Omra dont je vous parlerai au prochain épisode inchaAllah avec le début de notre séjour à Makkah.



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos voyages de Hajj et Omra.

6 commentaires

  • Naïma

    As salamou 3alaykoum,

    BarakAllahou fik pour ce récit, notamment aussi pour cette nouvelle découverte symbolique Saqifat banou Sâ’ida (سقيفة بني ساعدة) machaAllah, jolie parc aussi d’ailleurs.

    Et le coup des dattes, un emballage pour chaque datte, c’est aberrant quand même. T’es yeux ont dû piquer terriblement en voyant ça lol.

    Allah y hafdakoum, bonne 3omra à vous. Ne nous oubliez pas dans vos douas svp

  • Mohamed

    Salamoualeykoum

    Qu’Allah vous protège et accepte vos oeuvres et vos rituels du petit pelerinage.
    Invoquez Allah pour nous les lecteurs.

    Mohamed du Mans.

  • Nadia

    Salam alaykoum

    C’est toujours un plaisir de lire vos récits. Qu’Allah agrée la Omra à tous les pèlerins et que nous soyons les prochains à être inviter.
    Sami vous pourriez faire des douas pour ma nièce de 4 ans il y a 1 mois les médecins nous ont annoncés qu’elle avait une maladie dégénératrice grave incurable et qu’il n’y avait aucun traitement.
    Notre seul recours sont les douas.
    BarakaAllahu fikoum

    Wassalam

Laisser un commentaire