OMRA AVRIL 2018 : ÉPISODE 3

D’habitude je laisse toujours une journée de récup’ après une Omra, cette fois ci je n’ai laissé que la matinée 🙂

La raison est simple, nous rentrons en France samedi inchaAllah, le vendredi je veux le laisser vierge pour qu’on puisse se concentrer sur la joumou3a le matin et le bouclage des affaires l’après midi, il ne nous reste plus que le mardi après midi, mercredi et jeudi entiers.

Or, il faut encore caser la grotte de Hira, celle de Thawr et les visites à Arafat/Mina, sans parler de celles et ceux qui veulent refaire une seconde Omra.

grotte de hira

Après donc une bonne matinée récup, et même un début d’après midi en mode sieste ^^, après l3asr ce sera la grotte de Hira à Jabal An-nour.

Sur les 17 que nous sommes, nous étions 14 à partir à la grotte de Hira (avec tous les enfants), j’ai toujours l’habitude de répondre à ceux qui me demandent la durée de la montée qu’il y a 3 groupes :

Groupe 1 : Entre 20 et 30 min

Groupe 2 : Entre 40 et 50 min (groupe auquel j’appartiens depuis des années ^^)

Groupe 3 : Entre 1h et 1h15

Et c’est vrai qu’il y a un 4ème groupe dont je n’ai jamais parlé et dont on m’a rappelé l’existence : celui de ceux qui commencent la montée et qui n’arrivent pas au sommet à cause d’une galère en chemin.

Quant à moi, je ne sais pas si c’est l’âge mais j’étais dans la limite du groupe 2 lol, encore 15 min et je basculais dans le groupe 3 🙂

Alors lui, je ne sais pas ce qui s’est passé dans sa tête franchement. Il s’est mis là pour passer un appel téléphonique, en dessous c’est le vide total :

Sinon j’ai un peu l’impression que c’est fini le temps où l’on pouvait être vraiment seuls devant la grotte de Hira, depuis au moins 1 an on y trouve systématiquement du monde (bon ce n’est pas non plus la pierre noire ^^)

Retour à l’hôtel, avec Khalid -un des frères de ma chambre- on s’était programmé un tawaf dans la nuit puis de rester au Haram jusqu’au fajr, on a du donc dormir tôt (genre 21h/21h30) pour se réveiller à 02h inchaAllah. On ne le répétera jamais assez, les tawaf en pleine nuit sont exceptionnels, il y règne une ambiance différente de n’importe quel autre moment de la journée, d’autant plus que Makkah est assez vidé (relativement bien sûr) le mois de Cha’ban, par ex, pour que vous ayez une idée, voici à quoi ressemblait la terrasse à 30 min du adhan du fajr :

On pouvait compter le nombre de personnes présentes alors qu’en temps de forte affluence il est impossible de se trouver une place en terrasse à une demi heure du fajr.

Arafat et Mina

Pas le temps de récupérer là non plus (on fera une bonne sieste après Dohr inchaallah) on devait enchaîner avec les visites de Arafat et au retour les Jamarates à Mina.

Si vous lisez nos récits vous savez qu’on se fait toujours déposer à Mina pour continuer tout le reste du trajet à pieds (faisant ainsi une bonne partie du trajet que l’on fait à pieds durant le Hajj), pour moi passer par les jamarates à pieds est un truc à faire absolument, ce n’est pas rien, c’est un endroit hautement et doublement symbolique pour tout musulman : c’est là où a lieu le fameux épisode du prophète Ibrahim 3alayhi quand il se rendait à l’endroit où il devait sacrifier son fils Ismail 3alayhima salam ET c’est là où a eu lieu la grande allégeance des Ansars venus à la rencontre du prophète 3alyhi salam la 13ème année de l’Islam.

Bon je vous ai dit qu’on faisait le trajet depuis les jamarates jusqu’au Haram à pieds, à vrai dire on a un peu triché ^^, on a du faire les ¾ du trajet à pieds puis un bus s’est arrêté (on a visiblement fait pitié au chauffeur) pour nous prendre, et franchement, ça a arrangé quasiment tout le monde 😉

Durant cet après midi (après la sieste bien sûr) je crois que le sujet de discussion qui m’est le plus arrivé aux oreilles est : qui est toujours chaud pour aller à la grotte de Thawr le lendemain ?

La grotte de Thawr

Nous sommes un groupe de 17 en tout, nous étions 14 pour la grotte de Hira, ce matin pour la grotte de Thawr nous n’étions plus que 10, puis à la dernière minute plus que 8 🙂

Sur le sommet de la montagne de Thawr (abritant la grotte du même nom où se sont réfugié le prophète 3alayhi salam et sidna abou bakr durant leur émigration vers Médine).

Les jours passent et les efforts physiques se ressemblent 🙂 un frère m’a même dit : à mon retour je dirai aux gens que je suis parti à l’entraînement pas en Omra mdr

En parlant de Omra, après un après midi repos, le soir une petite équipe de 7 personnes a prévu d’en refaire une (d’ailleurs au moment même où j’écris cet épisode ils sont déjà partis).

Sur ce, je vous souhaite d’avoir eu une bonne lecture et au prochain et dernier épisode : le vendredi, les derniers préparatifs et le retour à Paris inchaAllah

 

 



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos voyages de Hajj et Omra.

6 commentaires

  • Itinérant

    Barakallahou fik pour ces rappels historiques qui nous projettent…et nous donnent envie de prendre le prochain vol…

    Merci pour tous ces récits hors des sentiers battus, qui nous reconnectent avec la Religion d’Allah et Ses Hommes, ces lumières qui ont marqué à jamais l’histoire de l’Islam (qu’Allah les agrée et nous fasse profiter de leurs immenses bienfaits)

    et bravo à tous ceux qui Se sont lancés dans l’aventure (hiRa, Thawr, les jamarates à pieds…) meme ceux qui n’y sont pas parvenus jusqu’au bout, qu’AllaH Agrée vos intentions et vos efforts et vous accorde le même mérite que les autres…

    ça fait plaisir de voir notamment des jeunes sur la photo de la grotte de Thawr, big up à eux !

  • Itinérant

    *le prochain vol avec Partir En Omra…(la nuance qui a toute son importance 😉 )

  • loucif

    je voudrais juste savoir combien de omra ont peut faire durant le séjour, merci

  • Ibn salah

    Salam aleykoum. Est il dans la coutume des Saoudien de négocier les prix comme cela peut se Faire au maghréb?

Laisser un commentaire