Jours 2 et 3 : Ziyara, Ouhoud et Qouba

Premier jour à Médine

Arrivés à Médine pour la prière du Fajr, nous ne pouvions rien prévoir pour la matinée en dehors du fait de dormir 🙂

Rendez-vous donc à 11h, enfin, pour le reste du groupe, car dès 08h j’ai dû sortir pour aller régler 2/3 trucs organisationnels avec les saoudiens. Les pèlerins commençaient à se réveiller les uns après les autres et à se préparer pour nous rendre à la mosquée sacrée.

La prière du Dohr étant effectuée, nous nous sommes rendus (les frères) pour effectuer la ziyara  du prophète 3alayhi salam. Les soeurs, quant à elles, devaient se renseigner sur les horaires des ziyara pour femmes, et si l’opportunité leur était offerte elles devaient également l’effectuer, ce qui fut effectivement le cas.

Comme la ziyara des femmes dure plus longtemps que celle des hommes, j’en ai profité pour emmener les frères faire du repérage, les coins essentiels qu’ils doivent connaître (supermarché, boutiques pour les achats personnels et les cadeaux, bureaux de change, marché des dattes …)

Dans notre hôtel nous devions, initialement, être  en demi pension (seulement petit déjeuner), sauf qu’au final nous avions le dîner avec (je vous en parlerai un peu plus loin), c’est le genre de surprises que l’on aime rencontrer (après la bonne surprise des 23Kg supplémentaires en soute avec EgyptAir).

kebab_medineComme le matin tout le monde (presque) a préféré dormir et donc zapper le petit déjeuner, aller manger après la ziyara faisait l’unanimité chez les frères 🙂 , j’ai été agréablement surpris que les frères me réclament le « fameux sandwich végétarien à 2 ryals » mdr, de mémoire il ne me semble pas l’avoir déjà croisé à Médine, c’est mon sandwich officiel à Makkah pas ici, du coup c’était un peu la déception 🙂 . Mais bon, faut toujours savoir rebondir, à défaut d’avoir le casse dalle végétarien à 2 ryals, j’ai proposé aux frères de tester le kebab local à 5 ryals avec la consigne suivante :

Un seul suffit si vous avez une petite faim, Deux pour une faim moyenne et Trois si vous mourrez vraiment de faim 🙂

A votre avis, les frères en ont pris combien ? lol (ne rêvez pas, je ne donnerai pas la réponse mdr)

A la prière du 3asr, c’était quartier libre pour tout le monde, et comme les soeurs  avaient pu effectuer leur ziyara, cela permettra aux frères de retrouver leurs épouses, mamans et soeurs pour des moments en famille.

Le soir on a pu manger à l’hôtel, et comme ce dernier est à domination turque le repas était forcément turc 🙂 (ça tombe bien car j’aime bien la cuisine turque).

Ce que j’ai aimé dans leur buffet, c’est que, contrairement à tous les hôtels que j’ai pu tester ici à Makkah ou Madinah, il n’y avait pas trop de choix avec des buffets à outrance dans lesquels tu ne sais plus où donner de la tête tellement y a de trucs à manger. Non ici avec les turcs c’était génial, vous avez une soupe, des pommes de terre un peu sautées, du riz presque nature et une seule viande, avec des fruits.

Tout cela tombait bien car j’avais cette fois envie de manger très light, pas de sauce, peu de gras, peu de sucre, et cette alternative turque m’allait très bien, voici mon unique repas de la journée :

diner_turc_medine

Vous avez tout reconnu ?

Une fois le diner terminé, rendez-vous pris avec tout le monde pour commencer nos assises de l’étude intensive de Sira, la première assise portait sur la situation du monde avant l’arrivée du prophète 3alayhi salam et en quoi nous vivons quasiment la même chose aujourd’hui.

Mission du moment : se reposer car demain matin inchaAllah ce sera opération Ouhoud, Qouba …

 

Le deuxième jour à Médine

Comme j’étais vraiment fatigué de la veille, j’ai voulu dormir une petite heure la prière du fajr jusqu’à 07h (l’heure du départ pour les visites), j’ai voulu dormir car finalement je n’ai pas pu le faire puisque toutes les 10/15 min mon téléphone sonnait (allo ? oui le bus va arriver, heu tiens le numéro du chauffeur au cas où, il m’a dit qu’il était presque devant l’hôtel ….) tellement j’étais fatigué j’ai mal copié le numéro du chauffeur, du coup lorsque j’ai voulu l’appeler pour voir s’il était là ou pas ça marchait pas, j’ai donc appelé le saoudien pour me redonner le bon numéro, et là, une petite comédie allait commencer avec le chauffeur :

Moi : As-salamou 3alaykoum

Le chauffeur : kenvzytmzhegmckhdmvfaxnylu&

Moi : pardon je n’ai pas compris, tu es où exactement ?

Le chauffeur : kenvzytmzhegmckhdmvfaxnylu&

Moi : je ne comprends vraiment pas, je n’entends pas bien

Le chauffeur : kenvzytmzhegmckhdmvfaxnylu&

J’ai décidé de raccrocher vu que je ne comprenais rien, j’ai rappelé le saoudien pour lui dire d’appeler lui même le chauffeur vu que je ne comprenais rien. Il l’appelle puis me rappelle pour me dire que le chauffeur est stationné à tel endroit.

Je vais donc à cet endroit, là il est 07h10, je vois plein de bus les uns derrière les autres, je demande aux différents chauffeurs : assalamou 3alaykoum, c’est un tel qui vous envoie pour nous ? toutes les réponses que j’ai eues étaient : non désolé.

J’attends, j’attends et j’attends encore, les frères et soeurs aussi attendaient à la réception de l’hôtel (les pauvres ils ont dû raccourcir et accélérer leur petit déj 🙂 ), vers 07h50 je décide de rappeler le chauffeur (j’avais pas le choix), là comme par enchantement j’ai pu déchiffrer certains de ses propos, ça a donné ça :

Moi : t’es arrivé devant l’hôtel ou pas ?

Le chauffeur : kenvzyt l’hôtel mzheg porte mckhdmvf vois pas axnylu&

Moi : écoute je devant l’hôtel là, très exactement devant la porte principale, tu es où toi ? je ne te vois pas, est-ce que toi tu me vois ?

Le chauffeur : kenvzyt je te vois mzhegmckhdmv à droite faxnylu&

Capter l’accent bédouin des saoudiens n’est pas évident pour tout le monde, alors quand c’est un philippin qui vous parle en saoudien autant raccrocher 🙂

L’essentiel est qu’il soit là, je le vois et on s’offre un sourire mutuel, j’appelle mes compagnons de voyage pour qu’ils prennent place dans le bus. Non mais vous vous demandez où est la blague dans tout ça ?

Le fameux chauffeur en question était bien là devant l’hôtel depuis 07h, et il est la première personne à qui j’ai demandé si c’était bien un tel qui t’avait envoyé et qui m’a dit NON. mdr

Bref, une heure à attendre alors que le chauffeur était en face de moi pendant tout ce temps.

Direction maintenant Ouhoud que je ne présente plus tellement à chaque fois je suis vraiment content et excité de m’y trouver, pouvoir partager ma passion pour cet endroit et cet événement avec d’autres frères et soeurs me fait vraiment plaisir.

ouhoud_entrepreneur_musulman

Avec Omar l’Entrepreneur Musulman sur le mont des archers 🙂

En ce moment y a des travaux sur Ouhoud pour la construction d’une mosquée, je me demande quel en est l’intérêt O_O

mosquee_ouhoud

 

Après Ouhoud direction la mosquée des 2 qiblas, sur le chemin on est passé par une zone d’activités commerciales qui gâchent à bien des niveaux la beauté de cette magnifique ville, voilà comment on vous casse le morale juste après avoir visité les martyrs d’ouhoud.

mondialisation_medine

Après avoir terminé nos visites par la prière dans la mosquée de Qouba, nous sommes rentrés du côté du haram où c’était opération quartier libre jusqu’au soir pour l’épisode 2 des assises de Sira où il sera question inchaAllah des enseignements de la période pré-prophétique.

Quant à moi, j’avais enfin pu me connecter pour rédiger l’article du premier jour :p

Peu avant al maghrib, je suis parti m’installer à l’intérieur du haram où c’était opération rupture du jeûne (on était jeudi), je partage avec vous ici quelques photos là-dessus.

 

medine_maghrib2

On ne se lassera jamais de contempler le haram à l’heure du maghrib

iftar_medine

En attente du adhan du maghrib 🙂

iftar_medine2

 La composition du repas de rupture, j’ai découvert un bon truc cette fois, le pain aux sésames trempé dans du cumin

Quant à moi, je vous dis à demain inchaAllah, je compte sur vous pour commenter et partager autour de vous, peut-être seriez vous la cause pour la Omra de quelqu’un 🙂

Retrouvez tous les autres épisodes ici : Omra Avril 2014



15
Poster un Commentaire

15 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
15 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fouzia

Assalamou’alaykoum!

Excellent récit qui m’a bien fait rire avec l’histoire du chauffeur !!! Le pain au sésame trempé dans du cumin c’est une recette turc?
Barakallahoufik !!!

vero-imane

Salamoualikoum chère frère Sami.
C’est un vrai plaisir de vous lire, j’en ai les larmes aux yeux..Et le sourire aux lèvres..
Quel bonheur, j’avoue vous envier j’aurai tellement aimer être là. InshaAllah un jour. (Dou’a)
Allahouma amin.
Merci encore de partager cela avec nous.

Aicha

Assalamu a3leykoum, elhamdoulilah on peut déjà profiter des récits de la omra, soubhannelah une vraie bouffée d’air pure qui oxygène et revifie nos journées. J’espère très bientôt pouvoir etre de la partie car en te lisant, on a qu’une envie, c’est d’y être!
Barakoulah oufik Sidi Sami de nous inclure et nous faire partager ces moments bénis.

mima

Assalam aleykoum Je suis régulièrement ce que vous écrivez et j’espère un jour faire partie de ce pèlerinage organisé comme vous le faites. Qu’Allah vous guide, vous protege et vous préserve durant cette omra. Essayez de voir pendant que vous êtes la bas s’il vous sera possible de trouver des hotels medine et mecca proches des mosquées pour économiser la fatigue de la distance par des moments spirituels plus intenses et des visites historiques et pourquoi pas une sortie desert pour voir les conditions de nos prédécesseurs. Barakallahu fik. Qu’Allah vous donne la force pour mener à bien votre organisation… Lire la suite »

Brahim

Assalamou 3alaykoum sidi

Profitez bien de votre voyage à Médine et saluez le Prophète salla Allahou 3alayhi wa salam de la part de ma femme et moi.

mdr le récit avec le philipin

Hanifa

On a l’impression d’y être sobhannAllah. Quant à l’histoire du chauffeur mdr! On a vraiment l’impression d’y être machaallah.

Fatiha

A salam alaykoum ,
C est toujours un plaisir de vous lire, et surtout de découvrir votre voyage: qui nous donne envie de partir avec vous . Pour le moment on se contente de vous lire car c est presque comme si on y étais 😉

SarahC

Asalam alykoum,

L’histoire du taxi est trop marrante sobhanAllah! Que Dieu vous facilite le reste du périple. Ameen

Salam alikoum wa rahmattulah

khadija

Salem alikoum. Akhy . Ca y est jai limpression detre avec vous ça donne un grand sourire et fait palpiter le coeur ! Je tai trouve bien patient avec le philipin cest tout le folklore local avec lequel il faut composer ! Cest tres beau ces photos de rupture du jeune machallah…jai hate de lire et de voir la suite de votre sejour beni. Fi aman Alla

Touria

Salam alikoum très intéressant ces récits .BarakAllah o fik pour ces détails on a l’impression de vivre ces moments avec vous…
Allah y koun m3akoum Qu’Allah vous facilite…

lalia

salem a3likoum
Comme d’habitude, lire les récits c’est un peu voyager. InchAllah l’année prochaine on sera de la partie

flora

Asalamoualikoum ces bien ce que tu fait machaallah je vie votre voyage en vous lisant inchaallah un jour je pourer vivre relement ce voyage allah vous protege

imane

Un graaaaaaaand MDR pour l’histoire avec le chauffeur
Pour le plat , j’ai reconnu que les pommes de terre et le riz , c’est quoi le reste ? 🙂

bint ahmad

Au fait, je me demande comment t’as fait pour garder ton sang-froid avec le coup du chauffeur, surtout au moment ultime où tu découvres qu’il était juste en face de toi lol

Je me lasserai, par ailleurs, jamais de ces récits et de ces photos des lieux saints <3

Barakallahou fik de nous faire partager ta passion, à travers celle de Nabyy sallallahou 3alayhi wa sallam, pour Ouhoud <3

Mais chui dég aussi, y a des travaux partout :/

Ladynes

Assalamou alaykoum Sami,
Baraka Allahou fika pour ce magnifique partage qui sincèrement donne envie de rejoindre le groupe.Qu’Allah agrée tous tes efforts pour sensibiliser chaque citoyen musulman à être productif .Si chacun de nous pouvait se rendre compte des merveilles qui veillent en lui, grâce à la « niima » d’Allah subhana wa taala dont les graines germent en chaque musulman mais si seulement nous en étions tous conscients, si seulement nous en étions tous conscients!!