Hajj 2015 : Chronique d’un pèlerin #5

Alors ce récit est une nouvelle fois une véritable rahma, les choses s’enchaînent dans la plus grande simplicité et la plus grande sincérité. Je vous raconte cela dans le détail afin que vous ayez un visu et que vous compreniez au mieux ce que nous avons vécu.

Il y a dans le monde des causes pleins de choses désirées et d’autres qui s’imposent à nous.

Depuis que nous sommes arrivés à Makkah, nous avons dit à Sami que l’on ferait le plein de 3omra là où d’autres pèlerins décident de juste squatter le Haram. Sami nous a de suite briefé sur le côté temps de repos-action. Donc dans nos têtes, les choses sont claires on enchaine encore et encore.

Le « on » de départ c’était une brochette de frères déjà éprouvés sur le terrain, ce que l’on imagine pas c’est que depuis la première 3omra, les mamans sont au taqué, elles sont encore plus déterminées que nous et cela nous rappelle à quel point nos anciens sont fait d’un autre bois que nous….

Alors à l’heure de faire les comptes, Sami nous prévient que sur les 8 de départ nous serons 34 ! Alors autant au départ en se projetant on sait qu’un mini bus serait suffisant, alors quand Sami nous annonce que finalement on est presque tout le groupe bah cela change toute l’organisation.

Nous avons parlé la veille dans notre chambre de l’éventuelle mise a l’écart des autres au vu de notre vécu et de nos affinités et qu’il fallait y remédier au plus tôt afin qu’on puisse avoir une relation directe avec les autres et non pas seulement des Salam par-ci par-là. Je vous parlais du monde des causes désirées et imposées, bah là pour le coup on sera sur le second point. Quand Sami nous réunit dans le hall afin de nous briefer et de nous dire la marche à suivre, nous sommes les premiers surpris. Abdellah, Lyes, Mourad, Brahim et moi sommes d’un coup d’un seul passés du statut d’enfant du groupe à papa de groupe…

Je vais être sincère et vous dire la vérité, j’était en panique !!!!! Et s’il arrive quelque chose comment faire ? Comment être sûr que dans mon groupe tout le monde ne manque pas les invocations et perde l’état d’esprit qui doit être le nôtre ? C’est autant de questions qui vous mettent facilement la pression. A cela il faut ajouter un facteur important c’est la première 3omra où je me retrouve sans mes comparses de décembre et là aussi on perd en confort et en facilité, le fait de se connaître aide beaucoup car chacun a son rôle à jouer pendant une 3omra et dans cette nouvelle configuration il faut savoir répartir les rôles…

Bon une fois l’annonce faite et la boule au ventre à son maximum il est temps pour les 4 groupes de faire leur 3omra solo.

Départ en Omra des 4 groupes

Il y a quelque chose de très drôle qui s’est passé au Go de Sami, on se retrouve tous à l’endroit où passe les taxis et la première chose qui vient a l’esprit c’est Pékin Express lorsque les candidats doivent trouver une voiture, on avait tous des couleurs par groupe et l’objectif était de trouver un taxi, donc ce fut une bataille où pas mal de coups étaients permis lol

Donc pour info, j’ai hérité du groupe des fauteuils et vous savez quoi, la voilà ma rahma.

Je me rends compte que dans la difficulté il y a une facilité, et que dans celle-ci j’aime à évoluer. Alors tout se passe bien, on enchaine la sortie au Miqat, le ghussl, les 2 rak3at, et re dans le taxi direction le Haram. On arrive au Haram et là la FA CI LI TE dans toute sa splendeur, on arrive au 2ème niveau du mataf temporaire, tawaf fait en une 40aine de minutes sans soucis, on finit avec les 2 rak3at devant maqam Ibrahim, on fait le plein d’eau de ZamZam et on attaque Sa3y au même niveau le 2ème et là encore aucun soucisen vue. En vérité, je suis sûr que les mamans y sont pour beaucoup, déjà pour l’ambiance elles ont été au top, ensuite pour les dou3as…

Car oui si je vous parle de rahma c’est en partie pour cela alors oui peut-être qu’il y a plus de difficulté physique, mais au vu du nombre de dou3as faites pour nous par les mamans, on pourrait déplacer des montagnes. Une nouvelle 3omra et donc un nouveau trop plein d’émotions, je sais que je me répète souvent mais les mots ne sont que des mots, ils sont trop loin des émotions ressenties, j’espère simplement que vous vous sentez proches de nous à travers nos récits et que cela vous permet de les vivre avec nous. Iliass, Yacine, Hamza, Khalti Baya, khalti Daouia, Khti Sara et Samia pour leurs dou3as, leur patience, leur endurance et le fait de m’avoir accepté comme papa le temps d’une 3omra.

Enfin, Sami, barakallahou fik pour cette preuve de confiance et de m’avoir permis d’avoir cette famille le temps d’une 3omra

A très bientôt pour les nouvelles aventures.



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos Hajj/Omra.

6
Poster un Commentaire

6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Celine

Assalamou alaykoum,

Ce que tu decris me rappelle notre hajj 2012 avec le groupe moselle…
J’ai cette image qui me revient en tete pendant ces 3 jours eprouvant tant au niveau fatigue que chaleur ou on a jamais entendu les plus agés se plaindre.pour ça ils sont souvent une leçon pour nous…

Ça fait plaisir de voir un groupe qui s’entend et cree des liens sans se connaître auparavant.
Qu’Alah vous facilite la suite et qu’il maintienne la bonne entente entre vous.

Sara

barakallahofik pour ton recit younes. Vos posts sont pour moi indispeNsables!

kELTOUM

salam 🙂
la omra décembre 2014 prend le relais de Sami lol comme quoi vous avez bien été formé!
baraka allah ofikom de partager avec nous cette expérience sacrée et de prendre sur votre temps de repos pour écrire
allah y takabal el 3amal
pensez à nous dans vos douas
un grand salam particulier à ma famille omra, à Meryem et Abdellah et à votre nouvelle famille Hajj 🙂

bint ahmad

Assalam 3alaykoum Younouss & Samia (la grande absente de ce récit ;-)), Sincèrement, plus je lis vos « pas à pas » et plus je prends conscience pas à pas qu’il y a pèlerinage et pèlerinage : le pèlerinage extérieur qui n’échappe à personne ET le pèlerinage intérieur, plus subtile celui-là, et dont on parle moins souvent. Qui est pourtant tout aussi, voire plus, important. A travers la loupe de vos yeux, à travers les enseignements que vous nous glissez, on entreprend un véritable voyage intérieur. Vos récits sont une espèce de porte qui nous ouvre les frontières sur l’âme du monde.… Lire la suite »

Ines

Coucou sAmia Younesse momA
Toute la famile Vous embrasse et pensse a vous tres tres fort ❤️❤️❤️❤️❤️
Ps: de la part de ines plein de bisous et je te previen que tU a le droit a des invitation cher moi illimiter ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

Naïma

assalam 3alaykoum , Baraka Allahou fik pour ce partage , ça fais vraiment plaisir à voir le fait que vous êtes aussi unis en Allah macha Allah , à défaut d’être présente Physiquement on a la pressions d’y être avec vous quand nous vous lisons soubhanAllah , heureuse de savoir que des frères sont passé du statut « enfant de groupe » à celui de « papa de groupe » macha Allah 🙂 , vous avez bien été formé al hamdoulilah et félicitation Younouss d’avoir bien sur gérer ton groupe avec les mamans , macha Allah on doit vraiment en apprendre beaucoup en regardant… Lire la suite »