Hajj 2015 : #4 Les manassiks

Jour de Mina

C’est le départ du Hajj, il s’agit du 8ème jour du mois Dhoul Hijja, personnellement je le surnomme le « jour test ».

C’est le jour où les nerfs sont mis à rude épreuve, soubhanallah, tous les ans c’est la même chose, l’attribution des tentes est une vraie galère. Bon je connaissais les embrouilles avec des personnes d’autres agences de voyages qui squattent vos tentes et ne veulent rien savoir, mais là cette année j’ai été purement et simplement choqué par certains comportements, des gens de la même agence que vous qui vous empêchent d’accéder à une tente alors que vous y avez droit au même titre qu’elles, mais ça je vais vous en parler un peu plus bas (Youness, lui, vous en parlera mieux que moi, il était dans le cœur de l’embrouille lol).

Le jour « test » sert à tester nos nerfs, notre ego, notre endurance face aux embrouilles avec les gens.

Pour les piétons que nous sommes, il sert aussi de « test » physique pour voir ce que nos organismes et notre physique valent, car si la marche Makkah-Mina vous met KO, ne tentez même pas Mina-Arafat, c’est minimum le double.

Revenons sur ce départ inchaAllah.

Une partie parmi nous devait se rendre à Mina en bus (9 personnes), ils ont du y aller vers 2h30, le reste, nous sommes y allés dans les coups de 9h.

Pour fluidifier le déplacement de la trentaine de personnes que nous étions nous avons fait des sous-groupes marqués par des foulards 🙂

foulards groupe hajj

 

depart mina hajj

hajj a pieds

tunnel pietons hajj

Arrivés à Mina côté jamarates, il restait encore quelques kilomètres avant de rejoindre les campements européens.

jamarates mina

Nous sommes al hamdoulillah arrivés à notre campement pour Dohr, et là, on a vraiment galéré à caser les sœurs, franchement ce n’est pas méchant ce que je vais dire mais à chaque fois qu’on a galéré c’était avec des personnes âgées. Certaines mamans prennent 3 places (elles et leurs affaires) et vous regardent sans cligner des yeux, avec beaucoup de mal on a pu caser les sœurs mais de manière vraiment éclatée. Quant à nous les frères, et bien on a du faire du forcing pour se faire une place, on a du se mettre à 18 dans un 13 places, on a viré les matelas (qui servent à rien t’façons à part vous chauffer à 50°), puis on a bu zamzam pour que notre situation s’améliore, et on n’a rien compris dans le monde des causes, d’un coup notre tente commença à se vider jusqu’à nous ayons pu avoir chacun une place entière al hamdoulillah.

Après midi classique, à savoir :  sieste et lecture de coran, l’objectif est de dormir tôt le soir car la journée de Arafa, comment dire, est assez éprouvante physiquement. D’ailleurs à propos d’épreuve physique, la marche Makkah-Mina a eu raison de certains parmi nous et qui devront donc prendre le bus le lendemain pour Arafat.

Jour de Arafa

Départ tout de suite après la prière du fajr, il faut rentabiliser au maximum les heures de fraîcheur, car dès 7h du matin les températures sont bien élevées.

depart mina arafat

Au départ de Mina vers Arafat juste après Fajr

muzdalifa arafat

A proximité de la mosquée Al Mach3ar Al Haram

Cette année j’ai fait le choix de rejoindre le camp à Arafat (ce que je n’ai jamais fait jusque là), habituellement on reste près de Jabal Rahma, mais l’année dernière je m’étais dit « plus jamais ça », les premières années ça allait mais là les températures sont très élevées et rester au soleil même avec un parapluie est suicidaire.

Mais voilà, les campements européens je ne sais pas où c’est à Arafat (vu que je n’y suis jamais allé), enfin si je sais où ils se trouvent en gros, mais NOTRE campement je ne puis le localiser du premier coup et je ne voulais pas faire marcher le groupe des piétons dans toutes les directions pour « chercher » notre camp. Pour cela j’ai donné rdv à des frères qui étaient déjà au camp pour venir nous chercher, ça nous ferait gagner un temps fou.

On arrive à Jabal Rahma à 9h, les frères qui devaient venir nous chercher ne sont arrivés qu’à 10h20 (1h20 de soleil déjà, moi qui voulais l’éviter lol), franchement, je pensais qu’ils avaient trainé à venir (vu que pour moi les campements doivent être à 20 minutes maximum), mais non ils m’ont assuré qu’ils étaient sorti vraiment comme prévu et qu’il y en avait vraiment pour 1h20 de trajet.

Pour pas prendre le risque d’éclater le groupe aux alentours des points les plus denses et perdre du temps à chercher nous avons fait le choix d’emprunter le même chemin qu’avaient emprunté les frères, à savoir 1h20, nous sommes arrivés au campement à 11h45, dans un état d’insolation bien avancé, j’ai personnellement eu la peau brûlée au niveau du coup et des épaules, aujourd’hui je suis à Médine et je vous écris ce récit, je suis encore bouillant de l’effet de cette matinée soubhanallah.

arafat

La tête qu’on avait à l’approche de notre camp 🙂

A l’ombre il faisait 40°, le lendemain lorsque nous sommes arrivés à Makkah pour faire le tawaf il faisait 55,4° au soleil, autant vous dire les prochaines années il faudra être très vigilants vis à vis du soleil.

camp arafat

Camp à Arafat

Après Dohr et 3asr regroupées, la majorité d’entre nous est tombée par terre de fatigue, perso j’ai du dormir un petit 20 min al hamdoulillah. Puis nous avons attaqué ce pour quoi nous étions là : les invocations et les clôtures de coran.

Qu’est ce que ça passe vite soubhanallah, il est déjà l’heure de partir.

arafa maghreb

Je ne sais pas comment vous dire le truc, mais tous mes compagnons de marche l’ont confirmé, en cette fin de journée de arafa, vous êtes tellement fatigués que vous ne contrôlez plus votre corps, comme si vous aviez appuyé sur un bouton et que lui même se déplace en mode pilotage automatique, rationnellement vous n’auriez jamais fait le trajet Arafat Muzdalifa dans un pareil état de fatigue, mais Allah donne une force incroyable, rajoutez à cela l’effet de groupe (et je ne vous parle de notre groupe, mais des centaines de milliers de pèlerins autour de vous). A un moment un frère me dit : viens on s’arrête steuplé, je suis cuit lol, je lui ai répondu : je suis également mort de chez mort, mais non on ne va pas s’arrêter 🙂 sinon on aura beaucoup de mal à repartir et on se fera avoir pour les bonnes places du côté de la mosquée d’Al mach3ar al haram. Et bien devinez quoi, il a marché comme tout le monde (il suffit de laisser le mode pilotage automatique en marche lol).

Al hamdoulillah nous sommes arrivés à 21h, nous nous sommes très vite installées, prié maghreb et 3icha, mangé un morceau et au revoir les amis, mes paupières ne tenaient plus 😉

Par contre, qu’est ce qu’il faisait chaud, comme on dort par terre et que cette dernière libère toute la chaleur accumulée la journée, je peux vous dire que c’était pareil que de dormir dans un four.

Jour de l’Aïd

Réveil pour tout le monde dans les alentours de 2h30 / 03h, toilettes + ablutions + ramassage des cailloux étaient au programme.

Les fanatiques du café et qui savaient qu’ils ne pouvaient pas en avoir à Muzdalifa ont été prévoyants mdr

cafe muzdalifa

Al hamdoulillah nous avons prié al fajr avec l’imam de la mosquée, puis sommes restés sur place jusqu’au début du lever du soleil (comme le veut la sounna) et au lieu de se rendre directement vers les jamarates comme les années précédentes, nous avons transité par nos tentes à Mina, nous y avons laissé nos sacs à dos, juste le temps de s’hydrater un peu, de manger un truc vite fait, certains ont pris une douche très rapide, et nous sommes aussitôt repartis pour la lapidation de la grande stèle, et d’elle, nous allions enchaîner jusqu’à Makkah pour faire tawaf et sa3y.

jamarates aid

En direction des Jamarates

Nous avons terminé notre lapidation à 09h, plus tard on apprendra qu’à cette heure là a eu lieu le terrible incident de Mina qu’Allah accorde son agrément aux victimes et la patience aux familles.

Nous sommes arrivés al hamdoulillah au Haram pour 10h30 environ, le temps que tout le monde refasse ses ablutions et s’hydrate, cette fois avec l’eau de zamzam (dont on a été séparé depuis 2 jours lol), nous avons attaqué le tawaf à 11h, je voulais absolument terminer le tawaf avant la prière du dohr.

Allah a rendu le tawaf vraiment facile et agréable, les personnes qui ont déjà fait le hajj savent que faire le tawaf avant dohr relève de l’exploit, du coup, le mataf était à moitié vide, en plus, on s’est mis juste en dessous du mataf provisoire, si vous avez bien suivi, nous avons fait tout le tawaf à l’ombre al hamdoulillah 🙂

Lorsque l’adhan du dohr a retenti on avait fini le premier trajet Safa-Marwa, qu’est ce que ça faisait du bien d’avoir de la clim au sa3y, je vous rappelle que dehors il fait plus de 55°.

Il est 13h30 et tous nos piliers et rites du jour de l’aïd sont accomplis wal hamdoulillah.

fin rites hajj

Lorsque mes compagnons me demandaient QUAND est ce qu’on devra retourner à mina, je leur répondais :

Il y a 5 choses à faire avant, tant qu’on les aura pas faites, ne me parlez pas de Mina :

  1. Rentrer à l’hôtel
  2. Boire un jus lol
  3. Manger un truc
  4. Dormir
  5. Re boire un jus et Re manger un truc

Et d’un coup, tout le monde a adhéré à mon programme de l’après midi mdr

Nous sommes repartis à mina en début de soirée en mode douuuuucement, on a vraiment pris notre temps, arrivés au camp à 23h il me semble, les effets de l’insolation de la veille se faisait de plus en plus présents, al hamdoulillah, le plus gros était déjà derrière nous.

Il ne reste plus que les 3 jours de mina où le programme est assez simple : se reposer et lapider les 3 stèles dans l’après midi. 3 jours d’efforts physiques et 3 jours de récup 😉

Dimanche (3ème jour de Mina) était aussi notre dernier jour à Makkah, il fallait boucler ses affaires et accomplir le tawaf d’Adieu, mais avant cela nous avons pu déguster une magnifique viande d’agneau (surtout les têtes Mmmmm) avec du riz (la viande est issue de nos propres moutons immolés pour le Hajj).

viande mouton hajj

Pour le Tawaf d’Adieu nous l’avons fait en individuel, enfin, en petites groupes pour que ça aille vite.

kaaba

Dernier regard sur la kaaba avant de quitter la Mecque

Pas le temps de se reposer, tout le monde était quasiment sous nuit blanche, les bus pour partir à Médine devaient être là à 07h, et ils étaient là à 06h50 lol, du coup, le trajet Makkah Madinah, y a pas grand monde qui s’en souvient tellement on dormait presque tous 🙂

Pour Médine, et bien je vous en parlerai dans le prochain récit inchaAllah.

Désolé pour ce retard mais j’ai cruellement manqué de temps, puis les connexions à Mina n’étaient pas vraiment évidentes.

 



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos Hajj/Omra.

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Celine

Assalamou alaykoum,

Qu’Allah agree votre hajj.
Deja qu’en 2012 on avait pas mal souffert de la chaleur mais la 55 degré je n’imagine meme pas…

Le mode automatique arafat muzdalifa c’est veridique et pour le coup celui tu tawaf et sa3y que l’on a vecu ressemblait a ca n’est ce pas hanifa,lalia,cherifa et selsebila d’ailleurs j’ai la preuve en photo lol.

Le coup du bus prevu à 7h et arrivé a 6h50 c’est le rêve ça surtout en periode de hajj.
Profitez bien des derniers jours a medine et passez le salam au prophete saws

bint ahmad

Assalam 3alaykoum, Soubhanallah c’est vraiment une grande épreuve le Hajj mais vraiment une belle grande épreuve ! J’ai lu le récit à ma mère et quasi tout le long elle me disait : « Tu vois je te le disais !!! Tu vois maintenant combien c’est difficile ? Celui qui veut faire le vrai Jihad, c’est au Hajj que ça se passe ! 🙂 Alors tu veux toujours le faire ??? » Je lui ai répondu en esquissant un grand sourire : « Bah oui, si Allah me le permet, je t’embarquerai carrément avec moi inchaAllah 🙂 tu ne connais… Lire la suite »