Hajj 2015 : #2 Une fraternité concrète


Voici 2 jours que nous sommes arrivés à Makkah et le truc qui est entrain de me surprendre (agréablement bien sûr) est l’ambiance générale qui se concrétise tous les jours un peu plus, machaAllah la qouwwata illa billah, qu’Allah renfforce encore plus nos liens, nous accorde le privilège de nous aimer en Lui, c’est fou comme des gens qui, pour beaucoup, ne se connaissaient pas il y a 3 jours, on dirait des potes de longue date :), en un mot :

La magie de l’amour en LUI

Pour illustrer cet aspect de notre voyage, je vais, inchaAllah, vous parler de 3 situations qui ont eu lieu hier, les 3 durant la même journée.

#1 Le malaise d’une des mamans

Juste après la sieste, à l’heure du 3asr on est venu dans ma chambre pour m’informer que l’une de nos mamans ne se sentait pas bien, quand je suis venu la voir elle était en hypoglycémie bien affaiblie à la limite de l’évanouissement. Et là, il s’est passé des choses incroyablement magnifiques.

J’ai pu voir un grand élan de solidarité, en plus du fils, il y avait des soeurs qui s’occupaient de la maman en lui essuyant le visage, des frères qui sont là à la porter pour la redresser, au petit soin avec elle, les visages étaient vraiment peinés, un frère du groupe qui est médecin (en gériatrie lol) lui a pris ses constantes (qui étaient rassurantes al hamdoulillah), bref on était tous autour à se demander c’est la mère de qui au final, et ça, franchement ça m’a vraiment touché (loin d’être le seul d’ailleurs, des yeux humides j’en voyais pas mal).

Le fin mot de cette histoire est que j’avais le MO RAL de voir que la team du Hajj était mobilisée (ne serait-ce que par la présence physique aux côtés de la maman), et ça c’est super important dans un groupe, l’esprit de famille que l’on convoite tant durant ce genre de voyages et bien là il a pris une forme concrète et n’est pas resté un simple concept joli sur le papier.

Cela m’a personnellement beaucoup touché et je me suis même demandé ce que devait ressentir la maman devant autant d’enfants autres que son propre fils de sang 🙂

Aujourd’hui elle va très bien al hamdoulillah, elle avait juste besoin de bien manger et de se reposer 🙂

#2 La rupture du jeûne

Alors celle-là je ne l’avais pas vu venir 🙂

Comme une omra était programmée pour le soir, on s’était dit qu’on allait rompre le jeûne à notre résidence et prier al maghreb juste à côté pour partir tout de suite au Miqat (mosquée de Aïcha radiyallahou 3anha).

Dans l’après midi donc, une soeur est venue nous dire que les femmes ont prévu de nous faire du thé (nous les hommes) pour la rupture et qu’elles nous demandaient quelle version on désirait : thé seul, verveine seule ou thé+verveine. Super sympa comme petite attention de l’équipe féminine envers leurs homologues masculins mais là où je me suis mangé un bon coup lol c’est lorsque j’ai expliqué à la soeur que j’étais un puriste et que pour moi c’était soit thé seul soit verveine seule elle me dit : mais une soeur m’a dit que tu l’as déjà bu ce mélange au mois d’août quand tu es parti leur rendre visite, et en plus ils ont ramené qaleb dial ssoukar exprès pour toi 🙂

Qu’est ce que vous voulez que je vous dise ? Lorsque des gens que vous connaissez depuis moins d’un an juste dans le cadre d’une Omra de 10 jours au mois de décembre, aujourd’hui ils font partie de votre histoire personnelle, vous allez d’Uckange en Moselle jusqu’à Dieppe en Seine Maritime pour leur rendre visite (et boire un mélange thé+verveine lol) et qu’eux de leur côté ramènent pour le Hajj le fameux pain de sucre marocain exprès pour vous et bah ça vous transperce le coeur et ne savez plus quoi dire.

#3 Les groupes Omra du soir

Après la prière du maghreb, comme convenu, il y avait un départ pour la Omra, mais attention, pas n’importe quel départ 🙂

Sur les 40 personnes que nous sommes, 34 étaient sur le départ et 6 restaient à la résidence (je fais partie de ces 6).

L’un des indicateurs qui nous renseignent sur la qualité d’un groupe, ou d’une famille si vous préférerez, est de savoir comment les enfants sont-ils entre eux en l’absence de leurs parents, la qualité de la relation entre les membres d’une fratrie nous renseignent sur la qualité générale des relations familiales.

Comme je suis, en quelque sorte, le papa de notre groupe 🙂 et que je ne partais pas pour la Omra, comment les 34 allaient-ils s’en sortir en l’absence de leur père ? 😉

depart omra mecque

Pour des raisons logistiques, évidentes, laisser un groupe de 34 partir en Omra n’était pas pertinent, nous avons donc formé 4 groupes de 10, 9, 8 et 7 pour que les choses soient plus fluides, pour que le déplacement jusqu’au miqat soit facilité, le retour au haram également, mais surtout pour que la Omra en elle même soit plus simple et plus rapide qu’avec un grand groupe.

Le vrai intérêt de cette histoire de groupes 🙂

Dès les premiers jours, des sous groupes se sont formés principalement en lien avec la distribution des chambres, et dans certains cas des affinités existaient déjà avant le Hajj. Cela est tout à fait normal mais cela comporte néanmoins un risque. Celui de cristalliser ces liens au détriment des autres membres du groupe, en gros, le risque était de rester toujours avec les mêmes personnes et ne pas se rapprocher de l’ensemble des personnes.

Du coup cette histoire de Omra est vraiment tombée al hamdoulillah, sans tout changer non plus, on s’est autorisé pas mal de mouvements dans les groupes pour un maximum d’hétérogénéité sans trop bouleverser les liens qui sont déjà établis, puis chaque est parti effectuer sa Omra. Des retours que j’ai eus, une chose est ressortie : MA GNI FIQUE, mais ça je vais laisser Youness vous en parler dans sa chronique demain inchAllah 🙂

D’ici là, je vous mets quelques photos 🙂

ambiance omra

safa marwa

zamzam omra



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos Hajj/Omra.

6
Poster un Commentaire

6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Smaile Mohammed et Celine

Assalamou alaykoum,

Tout ces moments, ces récits nous font remonter a la surface de magnifiques souvenirs. Ça nous met la boule au ventre, on vous envie…
Qu’Allah accepte votre omra.

Ça fait plaisir de voir les soeurs en photos lol

Ps: c’est vrai qu’il etait bon ce thé

Sarah

Salam aleykoum!! Comment vont nos villeneuvois? ^^

Merci encore pour ces récits que j’attends chaque jour avec impatience, qu’Allah vous facilte!!!!

zahida

Macha Allah aaleikom Allah itakabal s’ ils vous plait est ce que vous pouvez faire ensemble « l’opération zemzem »pour que Mounia réussisse à finir la construction de sa maison dans les plus brefs délais et dans les meilleurs conditions et qu’Allah Barack fiha amine ajma3in merci .

naïma

Assalamou 3Alaykoum ,

Macha Allah Macha Allah 🙂 , à force de ressentir tant d’amour dans les récits, on vas finir par tous vous aimer , sans même vous avoir tous rencontrer 🙂 , Al Hamdoulilah que la maman vas mieux 🙂 . Le coups du fameux pain de sucre marocain c’est super attentionnel , qu’Allah les récompenses .

Au Plaisir de vous lire , très prochainement . Rabbi ma3akoum frères et soeurs 🙂

bint ahmad

j’ai trop KIFFE le récit !!! (y)

ça me rappelle Sira sur la Fraternité (épisodes 77,78, 79 pour les curieux lol) : les liens entre Ansars & Mouhajirins (qu’Allah soit satisfait d’eux) qui dépassaient les liens de sang ; les liens de la religion, les liens de la foi, étaient largement au-dessus des liens du sang…une fraternité qui était vraiment concrète dans l’esprit, dans le coeur, et dans le vécu machaAllah <3

Ps : les photos c'est the must, ça fait trop plaisir de voir la team féminine 🙂

kELTOUM

salam 🙂
masha allah que du bonheur de lire votre parcours
allah y sekher le reste du voyage sacré 🙂