Eau de Zamzam : l’histoire et les bienfaits d’une eau bénie

puits-zamzam

Renouer avec l’histoire de l’eau de Zamzam, c’est renouer avec une partie de notre patrimoine.

L’histoire de l’eau de Zamzam

Bien plus qu’une eau miraculeuse, Zamzam incarne un symbole de soumission et de confiance totale en Allah. Elle nous évoque le destin croisé d’un homme, le Prophète Ibrahim ‘alayhi assalam, qui sous le commandement d’Allah dut laisser sa deuxième femme Hajar et leur fils Ismail encore au berceau dans une zone désertique et stérile. Et celui d’une femme, qui malgré ce rude contexte, se montra patiente et fermement attachée à Allah. En témoigne cette parole historique qu’elle libéra de son for intérieur :

« Si c’est Allah qui t’a ordonné d’agir ainsi, alors Il ne nous abandonnera pas. »

Le Prophète Ibrahim ‘alayhi assalam s’en retourna le cœur totalement serein et quand il fut à une bonne distance de Hajar et son fils, se tourna vers la Maison Sacrée (Al Bayt) et fit la supplication suivante à Allah, comme mentionné dans la sourate qui porte son nom :

« Notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée stérile, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], – ô notre Seigneur – afin qu’ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants? »

Installée seule avec son fils Ismail là où Ibrahim les a laissés, Hajar manqua bientôt de vivres. En voyant son enfant se mourir de soif, elle s’élança pleine d’ardeur dans une quête désespérée d’eau. Elle courut sept fois allers-retours, sous la chaleur torride, entre les deux collines de Safa et Marwa et s’écria :

« Ô Allah, ne laisse pas la soif nous détruire ! »

Là l’ange Jibril ‘alayhi assalam apparut et frappa le sol avec son aile jusqu’à ce que de l’eau fraîche et pure ait émergé. Hajar s’écria :

« c’est de l’eau abondante ! » (Zam Zam dans sa langue), d’où le puits tira son nom.

Elle assembla ensuite des pierres autour de la source de peur que l’eau s’écoule (le Prophète ﷺ expliqua  que si elle n’avait pas agi de la sorte, l’eau se serait alors sûrement propagée à travers l’Est et l’Ouest). Une eau bénie dont Jibril ‘alayhi assalam avait annoncé : « Ne crains pas la perte, car il y a une maison sacrée qui sera construite ici par cet enfant et son père ».

Et c’est bien là le cœur du miracle : Allah a fait jaillir cette source d’eau de Sa terre en récompense de ce que Hajar et Ibrahim ‘alayhoum assalam ont fait jaillir de la terre de leur cœur cette confiance sereine et absolue en Lui, malgré les circonstances qui témoignaient contre eux en apparence.

Hajar avait déclaré dès le début avec assurance qu’Allah ne les abandonnera jamais, pourtant cela ne l’a pas empêchée d’entreprendre cette course entre Safa et Marwa pour atteindre son but. Au final Allah a répondu à son besoin par le miracle de Zamzam et non de manière habituelle. Et en cela réside le vrai sens du « tawakkoul » : faire les causes sans compter dessus, à Allah Seul appartient le résultat. Zamzam est de ce fait la première subsistance qui ait été accordée en réponse à l’invocation de Sidna Ibrahim ‘alayhi assalam ; elle fait partie des « ayaat bayyinates » (des signes limpides et pertinents) au sein de la Maison Sacrée de Makkah. Allah nous dit à ce sujet : « Il contient des signes clairs parmi lesquels le Maqam d’Ibrahim ». (Sourate Al Imran, verset 97).

Lorsqu’on l’on boit de l’eau de Zamzam, c’est avant tout de cette histoire que l’on doit puiser et se nourrir et rendre grâce.

Le puits de Zamzam a ainsi vu le jour au temps du Prophète Ibrahim ‘alayhi assalam, mais sa redécouverte à été faite du temps d’Abdoulmouttalib, le grand-père du Prophèteﷺ. Une nuit il reçut en rêve des instructions pour mettre à jour le Zamzam ainsi que des indications quant à l’emplacement de ce puits, qui au cours des siècles avait vu des générations tomber dans la négligence et s’en désintéresser au point d’en oublier où il se trouvait.

La noblesse de l’eau de Zamzam

La notoriété de Zamzam tient du fait qu’elle ait été creusée par l’Ange Jibril et qu’elle ait désaltéré Sidna Ismail, ‘alayhoum assalam. Et sa noblesse tient du fait que le cœur du Prophète ﷺ ait été lavé avec l’eau de Zamzam. L’Imam Zayn Ad Dîn Al Iraqî rapporte à ce sujet : « La raison pour laquelle la poitrine du Prophète ﷺ ait été lavée avec l’eau de Zamzam était de le rendre plus fort pour qu’il puisse voir le royaume des cieux et de la terre, et le paradis et l’enfer, parce que l’une des qualités particulières de Zamzam est qu’il renforce le cœur et apaise l’âme. » Cela est prouvé dans le hadith d’Abou Dharr (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a rapporté que le Prophète ﷺ a dit :

« Mon toit a été ouvert quand j’étais à la Mecque, et Jibril ‘alayhi assalam est descendu et a ouvert ma poitrine, puis il l’a lavé avec l’eau de Zamzam. Ensuite, il a apporté un bassin d’or pleine de sagesse et de foi, on le versa dans ma poitrine et on la referma à nouveau. Puis il me saisit par la main et me fit monter au ciel le plus bas. » (Rapporté par Al Boukhari).

Les bienfaits de l’eau de Zamzam

L’eau de Zamzam apporte son lot de bienfaits tant sur le plan spirituel que physique. On rapporte de façon sûre que le Prophète ﷺ en but, fit ses ablutions avec et en déversa sur sa tête. Il avait l’habitude d’en emporter dans des outres et bacs, en abreuvait les malades et les en aspergeait. Parmi les paroles du Prophète ﷺ qui viennent en corroborer le mérite, on peut citer celles-ci :

« La meilleure eau sur cette terre est celle de Zamzam, elle est nutritive et curative. » (Rapporté par Tabarani) 

« elle est utile à tout ce pourquoi elle est bue. » (Rapporté par Ibn Maja)

 « elle est bonne pour réaliser le vœu pour lequel on la boit. » (Rapporté par ibn Maja).

On raconte par ailleurs que le Compagnon ibnou ‘Abbass (radyAllahou ‘anhou) faisait l’invocation suivante en buvant l’eau de Zamzam :

« Ô Allah, je Te demande une science utile (et profitable), une large subsistance (rizq) et une guérison contre toute maladie. »

L’eau de Zamzam au Hajj et à la Omra

C’est ainsi que depuis des siècles et tout au long de l’année, des milliers de pèlerins se mettent en marche sur les traces de leurs aïeux, boivent de cette eau et en apportent chez eux. Un des rituels connus qui se fait en toute saison (Hajj et Omra) comprend le Tawaf (sept tours autour de la Kaaba) et le Sa’i entre les collines de Safa et Marwa ; il consiste à reconstituer le parcours physique et spirituel de Hajar en quête d’eau.

histoire-eau-zamzamAllah a choisi pour nous parmi les endroits et les pays ceux qui sont les meilleurs, comme la Terre Sacrée de Makkah et le puits de Zamzam, situé dans l’enceinte de la Mosquée Sacrée près de la noble Kaaba. Et Il a choisi parmi les âmes, celles qui sont les plus honorables et en a fait des modèles pour l’humanité, à l’instar de Sidna Ibrahim et sa femme Hajar. Connaître leur Histoire et comprendre la symbolique de ces rituels fait naître en nous le sentiment d’appartenir à cette grande famille de pieux et suscite en nous le désir d’être comme eux et parmi eux. Leurs paroles, leurs actes et leurs qualités morales sont des sources intarissables dans lesquelles il nous faut puiser et nous abreuver.

Invoquer pour ses frères était une pratique de notre Père Ibrahim ‘alayhi assalam qui dit : « Seigneur, pardonne-moi, ainsi qu’à mes parents et aux croyants le jour où nous rendrons les comptes. » (Sourate Ibrahim, verset 41). Cela fait partie des manières les plus nobles et les plus méritoires d’invoquer Dieu. C’est une façon d’apprendre à s’effacer et à préférer ses frères et sœurs à soi-même…

Pensons-y lorsque nous buvons de l’eau de Zamzam. Qu’Allah fasse de nous des êtres complètement soumis à Lui et totalement dévoués pour Sa Cause. Qu’Il fasse couler dans nos veines ce souci pour les autres, et nous accorde d’être des Instruments de Sa Bonté et Miséricorde pour toute l’humanité.

Article proposé par une lectrice du blog 🙂



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos voyages de Hajj et Omra.

7
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Samia

Amin
Ma sha Allah TRÈS très beau rappel

Ilham

Allahuma ameen. Ça me rappelle qu’il me faudrait en boire… Merci à la lectrice pour cet article instructif!

Mohamed

BarrakAllahufik très bon article

Nabil

Machallah, ca ma fais un bien fou de lire ce rappel sur le puit de zamzam, tres beau site jai etais super content de lire ces Trois article qu’allah Nous fasse misericorde au croyant et croyante qui etait Et ne sont plus la et ceux de maintenant et dapres inchallah

SAIDOU SIDDO MAHAMADOU

Du fond de mon coeur je suis très content et émerveillé de connaitre l’histoire de l’eau béni ZAMZAM

Que Dieu l’éternel fasse miséricorde et clémence