[Hajj 2019] Les Chroniques d’Anne-Lise #5 : Ma Omra

Bismillahi, ar Rahmani ar Rahim,

Subhanallah wal hamdulillah, ashhadou an la ilaha illa llah wahdahou la sharika lah wa ashhadou anna Muhammadan abdouhou wa rassoulouh , salla llahou `alayhi wa assalam

Petit aparté : Pardonnez moi pour le retard des chroniques sur la réalité, mais je voulais vraiment couper avec mon téléphone pendant tout ce voyage, afin de me couper de tout pour qu’Allah soit mon unique but. C’est chose faite al hamdulillah, mais du coup je vous raconte mon voyage en décalage … je tiens donc à m’excuser. La chronique 6 au plus vite inshaa Allah.

J’avais choisi comme 99% des pèlerins d’accomplir un Hajj tamatu` qui consiste à faire d’abord une Omra, puis ensuite le Hajj, inshaa Allah ! Rectification, j’avais pas choisi mais plutôt suivi le troupeau lol.

Ma Omra

Notre petit groupe de sœurs en retard pour cause de menstrues était enfin tout propre tout neuf, prêt pour la Omra, deux jours avant le début du Hajj.

Nous avions eu le luxe de pouvoir jeûner tranquillement ce mercredi 6 dhul hijja, et après salat `Isha, nous étions parties toutes joyeuses au mataf, lieu où s’effectue le Tawaf (7 tours autour de la Kaaba) derrière notre bienveillant frère Khalil pour guide.

Les maris avaient profité de l’occasion de nous accompagner pour accomplir des Omra surérogatoires. On répéta une invocation derrière Khalil, Bismillah, Allahou akbar devant la pierre noire, et c’était parti pour cette omra qu’on attendait tant !

Le tawaf

Je vous expose mon ressenti personnel en quelques lignes d’abord.

J’ai vraiment eu la sensation de décoller de ce monde, absorbée d’un seul coup par cette masse tournoyante des croyants. Je faisais enfin partie intégrante de ce flux qui me plongea dans un tête à tête intense avec Allah. J’étais dans ma bulle à Le supplier, au milieu d’une foule qui elle-même formait une bulle hors du monde, hors du temps quasiment, d’où n’émanait qu’invocations et dhikr s’enchainant inlassablement.

Je regardais la kaaba et je ne voulais regarder qu’elle, subhanallah. J’étais hypnotisée tout en implorant et glorifiant Allah ta’ala dans ce moment unique, le 1er tawaf de ma vie.

Sans pouvoir vous en dire d’avantage, vous savez dans le Qur’an, tous ces versets où Allah ta’ala nous dit « Ne vous rappelez vous donc pas ? » Et bein là, je me suis dit que oui ! je me rappelle parfaitement subhanallah … Je nous comparais à cette descendance qu’Allah tira des reins des fils d’Adam et qui attesta devant La Vérité La illaha illa Allah… (sourate 7 verset 172).

De même, je répétais la shahada spontanément durant tout mon 1er tour, les yeux rivés sur la Kaaba. Indescriptible, inexplicable, il faut le vivre et l’expérimenter par soi même car il me semble que c’est propre à chacun ce qu’on ressent et ce qu’on en comprend, ou pas d’ailleurs. C’est Allah qui définit ce que chacun a besoin d’en recueillir et d’en retenir pour lui-même.

Plus concrètement ensuite, 2 choses m’ont particulièrement marquée :

La 1ère, ce sont ces invocations qu’on doit enchainer pendant les 7 tours. C’était quelque chose de tout nouveau pour moi, au point d’en avoir écrit plusieurs sur un carnet en cas de panne d’inspiration. Je suis du genre bloquée avec les du3as, m’estimant déjà bien trop comblée, et aussi bloquée par le fait de ne pas savoir où est le bien réellement. Je n’ose pas demander à Allah ta’ala des choses du bas monde par exemple. Bref, de toute évidence là, j’avais besoin d’apprendre à implorer le Très Haut car je me suis vite résumée à quelques du3as formulées en boucle. Je devais me corriger et lever ce blocage car c’est Celui qui aime qu’on L’implore, Lui Al Moujib, Celui qui exauce les prières …

« Et votre Seigneur dit : « Invoquez-Moi, Je vous répondrai. »(Coran 40:60)

La 2ème chose, c’était le sentiment déchirant de reconnaissance infinie envers Allah qui me faisait fondre en larmes.

Une gratitude immense envers Le Très Haut de m’accorder d’être là, de pouvoir tourner autour de Sa maison sacrée, d’être sur les pas du prophète (sallallahou 3alayhi wa salam) qui avait ici même brisé les idoles une à une du haut de sa chamelle.

D’être sur les pas d’Ibrahim (3alayhi salam) et de son fils Ismail (3alayhi salam), d’être là répondant à son invocation exaucée des centaines et des centaines d’années plus tard.

Etre là et imaginer Bilal (radhi Allahou anhou) faire l’adhan en haut de la kaaba.

Imaginer Umar (radhi Allahou anhou) en train de défier Quraish en déclarant haut et fort son immigration vers Madinah, etc.

Tout ce que j’avais appris des histoires dans la Sira nabawiya resurgissait dans ma mémoire et Allah me permettait d’écrire ici moi aussi, mon modeste passage, à moi Sa petite servante de rien du tout, la pierre noire et les anges, et vous tous l’attestant.

Le bienfait dépassait l’entendement et mon cœur débordait encore plus que mes yeux de larmes de crocodile. Je n’ai ni touché la pierre noire ni ni rien du tout cette nuit là hormis le sac à dos de ma sœur devant moi pour ne pas me perdre lol, concentrée le mieux possible sur mes invocations, sur la vue de la Kaaba, et surtout ne pas être loin de mon guide Khalil pour écouter les consignes.

Et heureusement qu’il comptait les tours pour nous car l’émotion m’emportait loin de la jurisprudence à suivre pour valider ma Omra hhhh. Qu’Allah le récompense d’autant, amin.

Al hamdulillah, tout s’est merveilleusement bien passé dans la sérénité au cœur de cette nuit bénie.

Zamzam et maqam Ibrahim

En quittant le tawaf, on s’est glissé facilement derrière maqam Ibrahim au niveau du fond de l’esplanade. On a pu boire Zamzam et faire nos 2 rakaat puis des invocations encore en prenant tout notre temps. Al hamdulillah. Dernière étape déjà de la Omra, direction Safa pour entamer le sa`i ( 7 fois la distance entre Safa et Marwa).

On avait perdu une sœur dans le tawaf et elle refit surface à ce moment précis, toute excitée d’avoir touché l’angle yéménite lol. Allah avait prévu quelque chose rien que pour elle, et comme nous l’avait expliqué Sami auparavant, nous étions les invités d’Allah et Il disposait de nous comme bon Lui semblait, inutile de s’angoisser outre mesure quand on se perdait donc, c’est qu’Allah avait un autre projet pour nous, différent de celui du groupe. La preuve lol.

Le sa`i

Le peu de monde présent nous a permis de rester bien groupés et de prendre le temps ici aussi pour faire nos du3as sur chaque mont, toujours derrière la guidée de notre cher Khalil .

J’essayais de me mettre dans la peau de Hajar qui faisait ces allers et retours sous un soleil de plomb, cherchant une solution à sa difficile situation, sans jamais douter du soutien d’Allah .

En marchant entre Safa et Marwa, je prenais conscience du degré de confiance en Allah de cette femme, laissée en plein désert avec son nourrisson.

Moi concrètement, je flippais comme une dingue de me perdre dans la mosquée, alors que j’avais le ventre plein et des points d’eau tous les mètres sous une clim de saoudiens mdr. Non mais c’est la grosse honte quand on se compare avec Hajar sérieux… quelle remise en question ici mashaallah …. mon cœur se remplissait d’admiration pour sa foi et mon égo était renvoyé 6 pieds sous terre lol.

Et Allah l’a récompensée par la source Zamzam, et j’allais de même profiter de ce grand bienfait grâce à elle, boire zamzam après mon sa3i. Subhanallah, quelle miséricorde divine envers nous…

Qu’Allah nous donne le tawakul de Hajar … amin.

C’est trop beau franchement autant de sagesses en de simples allers et retours entre deux monts. Sur chacun d’eux, on répétait la du3a que prononçait Khalil et quand nous arrivâmes à la fin du sa`i, après les 3 aller-retours et demi, on s’est toutes serrées dans les bras en se félicitant chaleureusement. Nous clôturâmes cette belle Omra sur une magnifique du3a de Khalil dont le souvenir restera gravé dans mon cœur.

Merci mon frère , Qu’Allah ta’ala te récompense à hauteur de Sa grandeur pour tout le bien que tu nous a offert dans cette Omra, la 1ère de ma vie (c’est beaucoup pour moi) ainsi que pour celles de mes sœurs, Amin .

Je rentrais à la résidence cette nuit là comblée de cette proximité avec Allah ta’ala, remise à ma place devant la foi d’Hajar et emplie de reconnaissance pour les bienfaits qui m’avaient été par cette Omra accordés. Al hamdulillah.

Je regardais toutes mes sœurs, elles étaient radieuses, récompensées de leur patience et dévotion . Shukrulillah !



Auteur : Sami
J'accompagne des groupes Hajj & Omra depuis 2005. J'ai ensuite créé ce blog en 2014 pour partager ma passion de la Mecque et Médine et partager mon expérience pour vous aider à mieux préparer vos voyages de Hajj et Omra.

10
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Ouahiba

Salam Anne lise quel plaisir de te lire mashaallah tu m’as fait monter les larmes par ton récit , ton humilité et toute l’adoration que tu as pour notre créateur qui se dégage de ton récit , Allah doit t’aimer tout autant pour t’avoir guidé vers la lumière el hamdoulilah, c’est un honneur pour moi de t’avoir connu et je ne t’oublierai jamais, même si dans la ferveur de mon hajj je n’ai pas pris le temps de mieux te connaître je reste persuadée que tu es une personne authentique avec beaucoup de valeurs. A bientot Inchaallah ma sœur fi… Lire la suite »

Anne Lise

Barakallahou fiki Ouahiba , ma compagnonne de Omra qui nous a faussé compagnie lol , coloc de chambre surtout et convive autour de la viande du sacrifice de l’Aid aussi , par terre dans le couloir hhhh . Un vrai plaisir de t’avoir connu et d’avoir pu partager avec toi tous ces moments importants pour nos vies ici bas et dans l’au dela … Qu’Allah benisse tout le bien qu’Il nous a accordé , amin .

Lamia

Salam aleykoum chère Anne-Lise,
Qu’Allah te récompense pour cet article.
Ca me permet aussi de revivre ces moments, forts, imaniques, exceptionnels, à travers ton ressenti, tes émotions et ta foi. Comme tu l’as évoqué, Qu’Allah fasse de nous des personnes dans le rappel constant et l’invocation quotidienne. Qu’Allah te permette d’y retourner.. Et nous faire l’honneur d’y retourner nous aussi !!

Anne Lise

Wa 3alaykoum as salam ma soeur Lamia.
Barakallahoufiki
Amin ajma’in . Qu’Allah invite avant tout nos freres et soeurs qui n’ont pas encore fait ce grand voyage , Amin. Ca me tient plus à coeur encore que d’y retourner . Mais nous en arrivons , je ne dirais peut etre pas ça dans 6 mois hhhh

Razika Boulfaid

Ah lalalala , que d’emotions, que d’emotions… Maa chaa Allah tu retranscrit très bien, même si ça ne se raconte pas ça se vit. J’ai les yeux qui débordent, le cœur qui bat rien qu’en repensant à ce moment hors du temps presque irréel que l’on eut ressentir. Tout ce qui nous passent en tête lors de ces moments là …. Ce lien avec notre Créateur, ne serait que s’imaginait marcher sur les pas de nos nobles prédécesseurs C’est trop puissant.. Qu’Allah azawajel agrée votre hajj Qu’il récompense de la meilleure manières vos guides je n’ai pas eu cette chance… Lire la suite »

Anne lise

Amin , ajma’in ma soeur de coeur et que le Très Haut te compte rapidement parmi Ses invités au sein d’un groupe que mènera Sami à Arafat bi ithnillah , amin

hajja fadil a

Salamoualeikoum ma sœur,
Très belle chronique Mash’Allah pleine d’émotions et de joie d’accomplir ce Hajj tamatu`: qu’Allah l’accepte
Je l’ai fait en 2018 avec la même équipe de Sami.

Anne Lise

Wa 3alaykoum as salam Hajja Fadila , merci beaucoup , amin wa fiki !!! Qu’Allah benisse ton Hajj 2018 et les prochains que je te souhaite nombreux avec Sami inshaa Allah 🙂

Assetou Diagne

Salam aleykoum. Anne lise ta chronique est fabuleuse masha Allah. Je suis heureuse de la lire que maintenant car elle me remémore tous ces merveilleux moments qu’on a pu ressentir pour notre toute première Omra masha Allah. C’est tellement émouvant. Qu Allah te récompense d’avoir repris le flambeau de la rédactrice de chroniques pour la saison 2019. Amin
J’ai hâte de recevoir les prochaines chroniques incha Allah
Fraternellement
Assetou

Anne Lise

Wa 3alaykoum as salam wa rahmatullahi wa barakatu Assetou , barakallahou fiki a toi pour avoir pris le temps de lire , de commenter et de faire une gentille du3a en plus amin ma soeur . Qu’Allah benisse ta Omra et ton Hajj , et te recompense pour ton si beau comportement tout le long de ce voyage amin . J’aurais du t’offrir mon chapeau , je regrette de ne pas y avoir pensé avant 🙁 Mais je pense ainsi à toi chaque fois que je le vois ❤