05
Sep-2017

Hajj 2017 : Épisode #2

HAJJ 2017   /  

Nous sommes la veille du jour J, le jour du départ du Hajj, ma boule au ventre est à son comble et mon rythme cardiaque est assez élevé. C’est le genre de trucs qui ne part jamais même avec des années d’expérience.

Nous réunissons tout le monde à la terrasse pour faire un point sur la logistique du départ, on rappelle juste l’essentiel du déroulement (car tout a été dit pendant les 4 réunions d’information en France déjà).

Comme vous le savez, nous sommes divisés en 2 sous groupes, le groupe « piétons » et le groupe « bus ».

Entrain de manger la salade Chou Romanesco et Brocoli crus, Avocat, Curcuma frais et Oignon rouge, tous des produits bio qu’on a ramenés avec nous de France 🙂

Le groupe « bus » doit partir à Mina dans la nuit, ils sont donc les premiers à devoir se préparer (ghousl, préparation des affaires à prendre pour Mina), le groupe « piétons » ne partira que le matin dans les coups de 08h30.

Le groupe « bus » entrain d’entrer en état de sacralité à leur départ pour Mina (02h30)

Ils sont arrivés à Mina peu avant al fajr et ont pu profiter d’une bonne grasse matinée avant notre arrivée 🙂

Départ à Mina pour les piétons

Nous étions 52 piétons (et donc 32 personnes en bus), à nous, se sont ajoutées des personnes (en dehors de notre groupe) qui, lorsqu’elles ont su que l’on partait à pieds, ont adhéré au concept et ont demandé si elles pouvaient se joindre à nous ^^

Le plus lourd de nos affaires on l’avait envoyé avec les frères partis en bus la veille, nous gardons sur nous juste les choses les plus essentielles.

Les trucs à ne surtout pas oublier en tant que pèlerins piétons sont : une gourde, des trucs à manger et qui donnent rapidement de l’énergie, la crème anti irritation pour les frères et les patchs anti-ampoules. Sans oublier son badge pour pouvoir s’identifier.

Concentration lors des dernières consignes avant le départ 🙂

Entre notre résidence et le tunnel de Jarwal qui nous relie au Haram en 15 min

Nous avons fait notre première escale au Haram pour y faire les 2 rak3ate du Ihram et boire un dernier coup l’eau de Zamzam 🙂

Le sourire du piéton au début de son parcours ^_^

Et c’est donc parti pour 12 km entre le haram et nos tentes à Mina. C’est toujours un trajet « test », car certains hésitent entre le hajj version bus et version piétons, ce premier parcours entre la Mecque et Mina leur permet d’y voir plus clair et donc de choisir l’option qui leur convient le plus.

Il y a ce que l’on prévoit nous, et il y a ce que prévoit Allah pour nous, parfois c’est la même chose et parfois ce n’est pas pareil.

Pour cette fois, ça n’a pas été du tout pareil 🙂

Arrivés aux jamarates, le chemin que je voulais prendre (et qui nous ramène directement aux campements européens via tunnels) était condamné, nous avons donc été obligés de suivre l’itinéraire imposé (sous le soleil), et tout au long du parcours nous avons eu déviation sur déviation ce qui nous a rajouté facilement un petit 5km au soleil, suffisant pour déclencher des petits coups d’insolation et de la fatigue supplémentaire.

Verdict ?

Pour le lendemain, l’équipe piétonne se réduira de 20 personnes, nous ne sommes plus que 32 piétons au lieu des 52 d’aujourd’hui 🙂

À notre arrivée dans les tentes à Mina peu avant Dohr

Al hamdoulillah, RAS, au menu de cette fin de journée la sieste pour quasiment tout le monde si je me souviens bien, lecture de Coran et petite réunion le soir pour préparer le rendez-vous du lendemain avec Allah, le jour de Arafa.

Départ pour Arafa

L’équipe bus partira à partir de 08h inchaallah, nous, piétons, sommes obligés de partir immédiatement après la prière du fajr pour profiter, ne serait-ce que pour quelques kilomètres, de la fraîcheur du matin, c’est toujours ça de gagné.

Enfin, le truc que l’on attendait depuis toujours est enfin arrivé al hamdoulillah, ce que vous voyez sur la photo ci-dessus est un nouveau pont construit cette année qui permet aux piétons de passer de l’autre côté de Mina sans devoir traverser la sorte de voie rapide des bus, il y a toujours eu des accidents malheureusement, cette fois, ce fut impeccable 🙂

Ici près des derniers campements de Mina en direction de Arafat via Mouzdalifa

Le soleil est levé, on ne le répétera jamais assez, il faut beaucoup boire 🙂

Boire c’est vital, prendre des forces également. Al hamdoulillah tout le monde avait des petites barres de fruits secs, certains les avaient en version vrac comme sur la photo ci-dessous 🙂

Parmi les autres ennemis du pèlerin piéton il y a les ampoules aux pieds lol, et ô combien on en a eu cette année 🙂

Il n’y a pas de secret, tous les élèves qui n’ont pas bien suivi la consigne ont eu ce genre de soucis 🙂 il faut impérativement marcher avec ses sandales longtemps avant le Hajj pour qu’elles forment avec les pieds un bon couple 🙂

Nous sommes arrivés à proximité de notre campement à Arafat à 08H40, on y était à 300m, mais comme je ne maîtrisais pas ce secteur on a du marcher facilement une heure pour nous rendre compte à la fin que c’était une boucle et qu’on avait pris le mauvais sens au départ lol

Al hamdoulillah, nous étions dans notre tente à 10h, et pour la première fois nous avions la climatisation à Arafat, au début vous êtes obligés d’être super contents (lorsque vous avez connu la fournaise des années précédentes), mais très vite vous déchantez car elle est trop trop trop froide, la tente était un frigo par endroits, et comme nous, piétons, sommes arrivés les derniers, quelles places dans la tente étaient encore libres ? Et oui, les places frigo 🙁

D’ailleurs, j’écris cet article une fois arrivé à Makkah après les 3 jours de Mina et je suis encore encombré au niveau des bronches à cause de la surclimatisation de Arafat.

Ceci dit, nous n’oublions pas ce pourquoi nous sommes à Arafat, mais avant cela nous avons fait une petite sieste avant Dohr histoire d’être opérationnels juste après.

Au menu il y avait une alternance entre les dou3as personnels et les dou3as en groupe lors des différentes clôtures de coran qu’il y avait pour ce jour alhamdoulillah. Notre journée s’est terminée au maghreb, qu’Allah accepte les dou3as des pèlerins et le jeûne des non pèlerins 🙂

En quittant Arafat après al maghreb en direction de Mouzdalifa

Nous avons récupéré une bonne partie de l’équipe bus qui avaient fait le choix de ménager leurs efforts le matin histoire de pouvoir faire le retour avec nous le soir.

Même si le trajet Arafat-Mouzdalifa se fait après al maghreb, donc pas de risque d’insolation al hamdoulillah, il fait tout de même hyper chaud (toute l’accumulation de chaleur de la journée est dégagée du sol), le risque de déshydratation, lui, est toujours présent.

Arrivés à notre QG près d’Al Mach3ar Al Harâm dans les coups de 21h, installation du camp, prières du maghreb et du 3icha la majorité n’a même pas pris le temps de manger un petit truc, dodo pour tout le monde.

Le jour de l’aïd

Un truc vraiment mdr, j’avais dit à tout le monde en arrivant à Mouzdalifa réveil à 02h pour avoir le temps de faire ses ablutions, de chercher ses petits cailloux pour la grande jamara manger un truc faire le chaf3 et with et être prêts pour la prière du fajr.

Comme ce sont de bons élèves, même un peu trop ^^, ça a commencé à s’agiter dès 01h30,  tout le monde a fait ce qu’il devait faire et là on attend du coup l’adhan du fajr, il est 03h10.

À ce moment Smail me dit : pfiouuuuu, il reste 1h30 pour la prière, on fait quoi là ?

Moi : de quoi tu parles ? il reste 30 minutes

Lui : mais non, regarde il est 03h10

Moi : bah oui, c’est ce que je te dis, il reste 30 minutes pour la prière

Lui : attends, la prière est à 04h40 pas 03h30

Moi : ah ouaaaaaaais laisse tomber, tout était avancé d’une heure dans ma tête

Du coup on a pratiquement tous re-dormi pour se réveiller 1h plus tard.

Alors amis piétons 2017, je vous demande publiquement pardon de vous avoir coupé votre sommeil une heure plus tôt 🙂

Al Mach3ar Al Harâm 30 min après la prière du fajr

Comme le veut la sunna, on y reste jusqu’au début de l’éclaircissement du ciel ensuite on se dirige vers la grande stèle pour la lapidation du jour de l’aïd.

Quant à nous, on fait une escale dans nos tentes à Mina pour se débarrasser de nos sacs et partir léger aux jamarates et ensuite à Makkah pour le tawaf.

L’une parmi la dizaine de routes piétonnes qui font arriver aux jamarates (toutes aussi remplies ^^)

Nous sommes arrivés aux tentes à Mina une petite quinzaine de minutes avant l’équipe bus, eux avaient le temps de se reposer (car n’ayant pas la contrainte de devoir aller à makkah), nous, on doit partir aussi tôt que possible, plus on tardera plus makkah se remplira, d’autant plus que nous sommes un vendredi.

À partir de là ça a été une course contre la montre pour nous, équipe piétonne, la lapidation de la stèle sans aucune difficulté al hamdoulillah, certains organismes commençaient à atteindre leurs limites, arrivés à Makkah (à 10h45) nous avons opté pour le tawaf en mode des tous petits groupes de 2/3 personnes, techniquement c’était juste impossible pour nous de le faire tous ensemble (plus d’une trentaine).

J’avais donné le choix aux frères et soeurs entre enchaîner le tawaf + sa3y tout de suite ou de rentrer à la résidence pour se reposer et de les faire bien après joumou3a, ainsi chacun pouvait choisir en fonction de son état.

Ceux qui ont opté pour le tout de suite, dont je faisais partie, avons tous terminé le tawaf avant la khotba, obligés de le faire à la terrasse, les accès menant à l’esplanade de la ka3ba étant fermés de l’extérieur, qui au passage était extrêmement vide, il y avait plus de monde à la terrasse qu’en bas.

C’est durant ce tawaf que j’ai un peu forcé sur mes muscles, je voulais terminer ce tawaf le plus rapidement possible car le soleil au dessus de ma tête était trop hard et j’avais gardé un gros impact du tawaf de l’année dernière fait dans les mêmes conditions. Mais en voulant faire vite j’ai trop appuyé sur ma cuisse droite, sur le coup je n’ai rien senti du tout.

Durant ce tawaf on s’est pas mal croisé les uns et les autres mais chacun y allait de son rythme, arrivés au sa3y c’était une autre histoire, cela a coïncidé avec le début de la khotba donc sa3y complètement bouché, plus moyen d’avancer, ça ne s’est débloqué qu’après la prière de joumou3a, et c’est vers la fin de mon sa3y que ma cuisse a commencé à me faire de plus en plus mal.

Chacun a pu terminer tranquillement son sa3y et on s’est retrouvé au compte gouttes à la résidence, alors oui nous n’avons pas pu faire la fameuse photo de groupe à la fin mais pour la sécurité de tous on était obligé de subdiviser le groupe.

À la résidence, personne ne s’est fait prier, grosse grosse sieste 🙂 à la limite du maghreb pour certains.

Un petit remontant avant de repartir à Mina 🙂 (c’est devenu addictif ce jus de canne à sucre)

L’équipe bus, quant à elle, est restée à Mina, ils se sont désacralisés là-bas et eux aussi ont mérité leur repos 🙂

Les 3 jours de Mina

Cette année ça a été pour moi l’année où j’ai assisté le plus aux bobos des pèlerins, et je ne parle pas que de notre groupe, tous ceux avec qui on a pu discuter nous ont dit la même chose : la majorité des pèlerins est malade. Il a du y avoir de sacrés virus de grippe et de gastro, les gens se rétablissent doucement al hamdoulillah.

Cela tombait bien car les 3 jours de Mina permettent ce repos dont le pèlerin a besoin, quant à moi, et bien j’ai adopté le fauteuil comme vous avez pu le voir sur Facebook.

Nos journées étaient rythmées par les conférences « improvisées », sieste et jamarates 🙂

En direction des jamarates le premier jour 🙂

Une des « conf improvisées » ^^

La photo qui indique la fin de tous les rites du Hajj le 3ème jour de Mina

Hier dans l’après midi nous sommes rentrés al hamdoulillah à Makkah, le contre coup de toute la fatigue accumulée de ces derniers jours est arrivé, repos repos et repos. Nous entamons nos 3 derniers jours à Makkah pour un départ à Médine vendredi inchaallah.

Sur ce, je vous souhaite d’avoir eu une bonne lecture, pensez à partager les récits autour de vous et nous suivre sur facebook et twitter et à bientôt inchaAllah pour le prochain épisode 🙂

LISEZ ÉGALEMENT
Filter by
Post Page
HAJJ 2017
Sort by

0

 goûts / 12 Commentaires
  • Yamina EL YAYA dit :

    Al hamdoulilah !! félicitations à vous toutes et à vous tous qu’allah vous soulage et vous facilite la fin de votre séjour. amin

  • Nora dit :

    Salam alaykom chers pèlerins, qu’ ALLAH accepte votre hajj ainsi que tous vos efforts. Bon rétablissement pour les Bobo-TEUX ainsi qu’ à Sami. C’est toujours un grand plaisir de relire ces récits qui nous rappellent nos propres expériences.
    Qu’ ALLAH vous benisse et vous préserve amine

  • Khadija dit :

    Soubhan Allah . El hamdoulilah . Allahou akbar. Les annees à venir il va y avoir de plus en plus de monde vu que le hajj sera en été et donc le groupe sera sûrement divisé en plusieurs petits groupe… Ma3lich. L’essentiel est qu’Allah nous invite l’an prochain ou quand il le souhaitera. SUPER bien les conférences improvisées, c’est naturel et ça part toujours d’une discussion en cours…cependant (LOL) puisque tu es un homme elles ne profitent qu’aux hommes, pas vrai? Je lève le poing et milite pour la présence d’une accompagnatrice féminine qui jouerait ton role dans la tente féminine. Je vais lancer le #hind/épouse/mere ET accompagnatrice. LOL… Les filles si vous êtes d’accord avec moi, mettez un ✊

  • Cherifa gab dit :

    Salem aleykoum, HAJj mabrouk ouh sa3ih machkour! Allah taala i taqabel inchAllah! MachaAllah! BarakAllahouhfik pour ces recits qui nous permettent de vivre vos aventures ! Deja presque la fin !! Snif snif ! Hate de vous lire et connaitre la suite et pas fin j espère lol !

  • Soraya dit :

    Qu allAh accepte votre heij vos douhas ca fait chaud au coeur de lire ton recit saMi bArrak allahoufik

  • Abderrahmane dit :

    Hadj mobarak abdelkader et malik que ALLAH accepte votre hadj et à tout les hodjajs amine ya rabi alamine incha ALLAH vous etes pas trop tombés malades je vous suis

  • Al Badawiya dit :

    Amiiine aux dou3as…Qu’Allah vous agrée, qu’Il remplisse vos cœurs de Sa Présence Divine, et continue de vous transporter vers LUI…

    Les photos sont juste magnifiques, barakallahou fik pour votre partage à tous, et à toi Sami particulièrement merci du fond du coeur pour tout l’effort que tu consacres à nous écrire ces récits et nous les envoyer en temps réel pour nous faire rêver et voyager avec vous par le coeur…

    Qu’Allah vous accompagne et vous facilite pour la suite à Madina Mounawara inchaAllah.

  • abderrahmane dit :

    le retour du hodjajs c à qu elle heure pour le 11 septembre svp

  • Toto dit :

    Est-ce que la dépression post-hajj est quelque chose de connu/documenté?
    Je me sens atteint de plein fouet. Difficulté à se concentrer, fatigue persistante, flou permanent dans la tête…

    • Comment avez-vous pu « diagnostiquer » cela comme de la « dépression » ? 🙂
      Si vous parlez de la « déprime », de la « mélancolie », du sentiment de « ne pas encore être descendu sur terre » … alors oui c’est normal et ça met un certain temps à se « normaliser ».

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Archives

    > <
    Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
    Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
    Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec